Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

De jeunes ex-otages disent avoir été détenues à Gaza avec des soldates

Ce sont des soldates de Tsahal, qui comptent parmi les 138 otages encore détenus par le Hamas à Gaza, qui avaient tressé les cheveux des jeunes filles pour leur libération

Maayan Zin retrouvant ses filles Dafna Elyakim, 15 ans et Ella Elyakim, 8 ans, après leur libération des geôles du Hamas après 51 jours de captivité, le 26 novembre 2023. (Crédit : Autorisation)
Maayan Zin embrasse ses filles, Dafna Elyakim, 15 ans, et Ela Elyakim, 8 ans, après 51 jours de captivité à Gaza, le 26 novembre 2023. (Crédit : Autorisation)
Maayan Zin retrouvant ses filles Dafna Elyakim, 15 ans et Ella Elyakim, 8 ans, après leur libération des geôles du Hamas après 51 jours de captivité, le 26 novembre 2023. (Crédit : Autorisation) Maayan Zin embrasse ses filles, Dafna Elyakim, 15 ans, et Ela Elyakim, 8 ans, après 51 jours de captivité à Gaza, le 26 novembre 2023. (Crédit : Autorisation)

Quelques-unes des jeunes filles qui ont été libérées de Gaza ont déclaré dimanche qu’elles avaient été détenues au même endroit que des soldates de l’armée israélienne, et que ces dernières leur avaient tressé les cheveux pendant leur captivité.

Selon la chaîne publique Kan, à leur libération, on a demandé aux jeunes filles qui les avaient coiffées de manière aussi élaborée.

L’une d’entre elles aurait répondu que c’était « les soldates qui étaient avec moi ; elles m’ont peigné les cheveux et m’ont fait des tresses africaines ».

Le 7 octobre dernier, près de 3 000 terroristes ont fait irruption en Israël depuis la bande de Gaza par voie terrestre, aérienne et maritime. Ils ont tué plus de 1 200 personnes, dont une majorité de civils, au cours de raids sur plus de 20 communautés frontalières près de la bande de Gaza, massacrant des familles entières dans leurs maisons et au moins 364 festivaliers lors d’une rave en plein air. Les terroristes ont également enlevé au moins 240 personnes, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées, qu’ils ont entraînées dans la bande de Gaza.

Plusieurs soldates font partie des 138 personnes encore retenues en otage par les terroristes dans la bande de Gaza.

En représailles, Israël a promis d’anéantir le Hamas et mène une offensive visant à détruire les capacités militaires et de gouvernance du Hamas, et s’est engagé à éliminer l’ensemble du groupe terroriste qui dirige la bande de Gaza. Il affirme viser toutes les zones où le Hamas opère, tout en cherchant à réduire au maximum les pertes civiles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.