Pollution : Les bénévoles appelés à nettoyer le goudron en toute sécurité
Rechercher

Pollution : Les bénévoles appelés à nettoyer le goudron en toute sécurité

Suite à l'hospitalisation d'individus qui auraient apparemment inhalé des fumées toxiques, l'Autorité de la nature a promis de former des volontaires désireux d'apporter leur aide

Des Israéliens nettoient du goudron provenant d'une fuite de pétrole dans la mer méditerranée dans la réserve naturelle de Gador, près de Hadera, le 20 février 2021. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Des Israéliens nettoient du goudron provenant d'une fuite de pétrole dans la mer méditerranée dans la réserve naturelle de Gador, près de Hadera, le 20 février 2021. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs a lancé, dimanche, un site internet où les bénévoles intéressés à l’idée d’aider au nettoyage d’une pollution massive au goudron pourront s’inscrire. L’Autorité a promis de former les volontaires sur la manière de prendre en charge le goudron en évitant tout risque pour la santé.

Samedi, plusieurs personnes avaient été hospitalisées après avoir apparemment inhalé des fumées toxiques alors qu’elles nettoyaient le goudron.

L’origine de cette importante pollution des plages – elle s’étend de Rosh Hanikra, dans le nord, à Ashkelon, dans le sud – est encore indéterminée.

Samedi, le chef de l’Autorité de la nature et des parcs, Shaul Goldstein, a évoqué « la pire catastrophe environnementale de la décennie ».

Des morceaux de goudron provenant d’une fuite de pétrole sur des pierres de la mer méditerranée dans la réserve naturelle de Gador, près de Hadera, le 20 février 2021. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

La ministre de la Protection environnementale, Gila Gamliel, a déclaré qu’une fuite de pétrole avait été identifiée à environ 50 kilomètres de la côte il y a une semaine et que l’un des dix navires qui se trouvaient dans le secteur, à ce moment-là, pouvait être responsable du désastre.

Plusieurs milliers de personnes étaient venues sur les plages, ce week-end, pour aider à nettoyer le goudron, qui serait à l’origine de la mort de nombreux animaux marins et notamment d’une jeune baleine de 17 mètres retrouvée sur un rivage du sud d’Israël, jeudi.

Danny Morick, vétérinaire marin, prélève un échantillon d’une baleine échouée sur une plage dans la réserve Nitzanim, le 19 février 2021. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Mais suite aux inhalations de fumée toxique, l’Autorité de la nature et des parcs avait demandé aux citoyens de rester à l’écart des zones contaminées.

Dimanche, l’organisation a expliqué dans un communiqué qu’au vu des initiatives « complexes et laborieuses » de nettoyage qui devraient être mises en place à long-terme et des « nombreuses requêtes de travail bénévole émanant des citoyens israéliens, des requêtes qui nous réchauffent le cœur « , l’Autorité et d’autres instances partenaires avaient établi un site permettant aux volontaires de s’inscrire, ainsi que plusieurs centres d’information.

Les Israéliens qui veulent apporter leur aide doivent s’inscrire sur ce site en hébreu. Ils recevront ensuite un message qui les orientera vers une plage particulière, à une heure donnée.

Il y aura des centres d’information sur les plages d’Achziv, de Tel Dor, de Habonim, de Shikmona et de Beit Yannai dans le nord, sur la plage de Palmachim dans le centre et à Ashkelon, dans le sud.

Tous les bénévoles seront formés sur la manière de nettoyer le goudron tout en se protégeant.

Le ministère de la Protection environnementale a déclaré pour sa part qu’au cours d’un vol de reconnaissance, des traces de goudron avaient été aperçues, se déplaçant dans la direction de plusieurs plages de Haïfa. Les secteurs touchés se situent entre 200 à 500 mètres de la rive et le ministère a ajouté qu’il réfléchissait au traitement à mettre en place.

Cette « pollution au goudron », a indiqué le ministère, touche environ 160 kilomètres de la bande côtière et s’étend de Rosh Hanikra, au nord d’Israël, jusqu’à Ashkelon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...