Pour la première fois, une Israélienne traverse la Manche à la nage
Rechercher

Pour la première fois, une Israélienne traverse la Manche à la nage

Après treize heures de nage en pleine mer, Avishag Turk devient la deuxième personne en Israël à achever la traversée

La nageuse israélienne  Avishag Turk traverse la Manche le 1er août 2017 (Capture d'écran :  YouTube)
La nageuse israélienne Avishag Turk traverse la Manche le 1er août 2017 (Capture d'écran : YouTube)

Une nageuse israélienne a traversé la Manche cette semaine, devenant la toute première Israélienne à achever cette traversée d’endurance.

Au départ de la ville britannique de Douvres, mardi, Avishag Turk a relié en plus de treize heures la ville française de Calais.

« C’est le top du top », s’est exclamée Turk, se confiant au journal Haaretz. « La Manche, c’est l’Everest des eaux libres ».

Avant Turk, le seul Israélien à avoir achevé cette traversée dans sa totalité a été Eitan Friedman, un médecin, qui s’est livré à cet exploit en 1993.

Tandis que la distance entre Douvres et Calais est de 34 kilomètres, Turk a nagé 45 kilomètres en raison des courants forts, selon Haaretz.

Au cours de son périple à travers la Manche, Turk a dû affronter les méduses et l’eau froide, mais a également profité de la compagnie de dauphins sur une partie du parcours.

Turk a déclaré que malgré les conditions difficiles, elle n’a songé à aucun moment à l’abandon.

« Je n’ai jamais pensé à lâcher. Je ne suis pas quelqu’un qui pense à abandonner », a-t-elle dit.

En plus de cette dernière performance, Turk a également nagé 16 kilomètres depuis un bout de la mer Morte jusqu’à l’autre et 42 kilomètres dans la mer Méditerranée en 16 heures, selon Haaretz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...