Près de 10 000 élèves et enseignants israéliens en quarantaine
Rechercher

Près de 10 000 élèves et enseignants israéliens en quarantaine

Le ministère de la Santé a annoncé les 2 premiers décès survenus en quelques jours, et confirmé plus de 100 nouveaux cas dans les dernières 24 heures, alors que l'épidémie persiste

Des élèves et leur enseignante à l'école Hashalom de Mevaseret Sion, près de Jérusalem, le 17 mai 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Des élèves et leur enseignante à l'école Hashalom de Mevaseret Sion, près de Jérusalem, le 17 mai 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

De nombreux autres élèves ont reçu mardi l’ordre de se mettre en quarantaine pendant 14 jours – s’ajoutant ainsi à un grand nombre d’élèves qui avaient reçu l’instruction de le faire auparavant – dont près de 2 000 élèves d’un lycée de Beer Sheva où une fille a été diagnostiquée avec le coronavirus, le ministère de la Santé ayant annoncé deux autres décès dus à cette maladie.

Les 1 930 élèves de l’école de Makif Vav resteront tous confinés à l’isolement jusqu’à ce que le ministère de la Santé termine une enquête épidémiologique et donne de nouvelles instructions.

En outre, un nombre indéterminé d’élèves de l’école primaire Nave BaMidbar, dans la ville, ont été invités à entrer en quarantaine après qu’un enseignant a contracté la COVID-19.

Un autre cas de contamination a été diagnostiqué au lycée Makif Gutvirt Klali de Sderot, envoyant près de 1 000 élèves et membres du personnel en quarantaine.

À Maale Adumim, une implantation près de Jérusalem, la présence du virus a été confirmée chez une enseignante du lycée pour filles AMIT Wasserman, ce qui a incité la municipalité à ordonner la fermeture de l’école et à envoyer tous les élèves et le personnel en quarantaine et à subir un test de dépistage du coronavirus.

Dans le village de jeunes HaKfar HaYarok, près de Tel Aviv, tous les élèves de Première sont restés chez eux mardi après qu’un élève a présenté des symptômes. Les résultats de ses tests ne sont pas encore disponibles.

La nouvelle vague, qui a débuté la semaine dernière, se concentre sur les établissements d’enseignement, en particulier le lycée Gymnasia Rehavia à Jérusalem, où 159 étudiants et membres du personnel ont été diagnostiqués contaminés.

Le ministère de l’Education a déclaré mardi après-midi que 9 935 étudiants et membres du personnel éducatif étaient en quarantaine et qu’un total de 31 établissements avaient temporairement fermé leurs portes au cours de la semaine passée.

Il a indiqué qu’un total de 217 personnes avaient été confirmées comme étant contaminées dans les écoles et les jardins d’enfants.

L’entrée du lycée Gymnasia Rehavia à Jérusalem, le 31 mai 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministère de la Santé a fait état mardi de deux nouveaux décès dus au coronavirus, après plusieurs jours sans décès, ce qui porte le bilan à 287 morts.

Entre-temps, le nombre de cas a poursuivi sa tendance à la hausse, avec 50 nouveaux cas enregistrés depuis lundi soir et 113 dans les 24 heures précédentes.

Le nombre de personnes concernées s’élève à 17 219, dont 14 950 ont guéri. Le nombre de cas actifs, qui est passé sous la barre des 2 000 la semaine dernière, a continué à augmenter et s’élève à 2 017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...