Procureur turc : pas d’abandon des poursuites pour le raid du Marmara
Rechercher

Procureur turc : pas d’abandon des poursuites pour le raid du Marmara

Israël a accepté de dédommager les familles des victimes uniquement si la Turquie vote l'abandon des poursuites judiciaires

Le Mavi Marmara au large des côtes d'Israël, en mai 2010. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
Le Mavi Marmara au large des côtes d'Israël, en mai 2010. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)

Le procureur turc chargé de poursuivre les soldats et les responsables israéliens de la mort de 10 activistes lors du raid militaire sur le Mavi Marmara a déclaré à la Dixième chaîne israélienne qu’il n’y aurait pas d’abandon des poursuites judiciaires.

Dans le cadre de l’accord de rapprochement signé mardi entre Israël et la Turquie, Israël accepte de payer 20 millions de dollars aux familles des victimes et des blessés du raid de 2010 à bord du navire, qui partait en direction de Gaza pour rompre le blocus.

L’argent ne sera cependant versé que si la Turquie vote une loi abandonnant toute revendication judiciaire contre Israël.

« Je peux vous dire que les familles de victimes ne veulent pas de l’argent du gouvernement israélien, elles veulent punir ces criminels », a déclaré le procureur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...