Quand le capitaine Kirk a assommé Jésus-Christ
Rechercher

Quand le capitaine Kirk a assommé Jésus-Christ

Une nouvelle histoire sur la série Star Trek révèle l'intrigue d'un script rapidement rejeté qui ne craignait pas les questions théologiques

William Shatner dans le rôle du capitaine James T. Kirk dans la série télévisée Star Trek (Photo: NBC Television / Wikipedia / domaine public)
William Shatner dans le rôle du capitaine James T. Kirk dans la série télévisée Star Trek (Photo: NBC Television / Wikipedia / domaine public)

Une nouvelle histoire sur la série de science-fiction pour le cinéma et la télévision Star Trek révèle des ébauches des années 1970 pour un long métrage qui aurait vu le premier capitaine emblématique de Star Trek, James T. Kirk, dans un combat aux poings avec Jésus-Christ – oui, Jésus Christ – sur le pont du vaisseau Enterprise.

L’idée du film est venue au milieu des années 1970, lorsque le créateur de Star Trek Gene Roddenberry était désespérément à la recherche d’un projet de suivi de la première série annulée mais populaire qui avait été lancée en 1969.

« Star Trek était le spectacle qui ne voulait pas mourir. Après que la série originale a été annulée en 1969, des rediffusions en vente de droits ont atteint des scores phénoménaux, une version en dessin animée a connu deux saisons et la convention a explosé », explique le Hollywood Reporter, qui a publié cette semaine un extrait de la nouvelle histoire.

Roddenberry décrit lui-même la période comme étant difficile tant personnellement que financièrement. « J’avais connu des moments difficiles. Mes rêves se cassaient la figure parce que je ne pouvais pas trouver du travail après que la série originale ait été annulée. … J’étais catalogué comme écrivain de science-fiction, et parfois il m’était difficile de rembourser mon prêt immobilier ».

Et ainsi, en 1975, il s’est mis à travailler sur un long-métrage dans l’univers de Star Trek.

Selon les interviews publiés dans le nouveau livre « The Fifty-Year Mission: The Complete Uncensored, Unauthorized Oral History of Star Trek – The First 25 Years » d’Edward Gross et Mark Altman, le premier scénario de film voyait l’équipage de l’Enterprise rencontrer une créature trans-dimensionnelle qui prétendait être le Dieu chrétien.

William Shatner, l’acteur juif qui jouait Kirk, détaille dans un passage comment Roddenberry lui a décrit l’intrigue. « Un jour, une force arrive sur la Terre – peut être Dieu, peut-être le diable en cassant tout sur son passage, sauf l’esprit des commandants du vaisseau ».

« L’Enterprise est sortie à la recherche de cette chose de l’espace qui affectait tout », explique Richard Colla, qui a travaillé avec Roddenberry sur « The Questor Tapes. »

Colla ajoute : « Au moment où ils sont en présence de l’extraterrestre, celui-ci se manifeste et dit : ‘Vous me connaissez ?’ Kirk répond : ‘Non, je ne sais pas qui vous êtes’. Il dit : ‘Étrange, comment pouvez-vous ne pas savoir qui je suis ?’ alors il se change et prend une autre apparence et redemande : ‘Vous me connaissez ?’ Kirk dit : ‘Non, qui êtes-vous?’ il reprend : ‘Étrange, comment pourriez-vous ne pas savoir qui je suis ?’ alors il se change et vient sous la forme de Jésus-Christ, et demande ‘Vous me connaissez ?’ et Kirk de dire : « Oh, maintenant je sais qui vous êtes ».

L’ « histoire orale » indique clairement que, pour Roddenberry, qui était Juif, la rencontre avec un extraterrestre qui prétend être Jésus était une critique de la vision chrétienne du Jésus historique et une petite tape à la théologie chrétienne.

« En fait, ce n’était pas Dieu qu’ils avaient rencontré, mais quelqu’un qui était né sur Terre auparavant, et qui prétendait être Dieu », aurait dit Roddenberry.

« Je voulais dire que cette fausse chose qui prétendait être Dieu avait foutu en l’air le concept humain de l’infini réel et de la beauté de ce qu’est Dieu. Paramount a été réticent à mettre cela sur écran, et je peux comprendre ce point de vue ».

« Cela aurait probablement fait tomber Star Trek, parce que la droite chrétienne, même si elle n’était pas alors ce qu’elle est maintenant, aurait tout détruit », a dit Jon Povill, producteur associé du film que Paramount a finalement produit en 1979, « Star Trek : Le Film. »

« En fait, Gene a commencé le script sous une administration Paramount et l’a remis à une autre … à Barry Diller [patron de Paramount], qui était un fervent catholique. Il n’y avait aucun moyen que ce script naisse pour un fervent catholique », selon Povill.

Le script avec Jésus a peut-être été rejeté, mais il n’a pas tout à fait disparu.

« Gene avait écrit un script pour le premier film de Star Trek. Certains éléments ont été montrés dans ‘Star Trek : Le Film’, mais la plupart ne l’ont pas été », a expliqué Michael Jan Friedman, auteur d’épisodes de Star Trek qui a travaillé sur les versions ultérieures du script de Roddenberry. « Il y avait donc ce script mystérieux dont les gens parlaient comme s’il s’agissait des rouleaux de la mer Morte ».

Il a été demandé à Friedman de travailler sur une adaptation du script, officieusement intitulée « The God Thing. »

« Naturellement, j’ai sauté sur l’occasion pour l’adapter et le développer [le script] », se souvient-il. « Gene était – et est toujours – un de mes héros, pour l’amour de Dieu, sans jeu de mots. Comme il avait déjà quitté le monde des vivants [il est mort en 1991], ce fut une occasion unique de collaborer avec lui. Mais quand j’ai lu les éléments, j’ai été consterné. Je n’avais jamais vu d’autres échantillons d’écriture brute de Gene, mais ce que je vis cette fois ne pouvait pas avoir été son meilleur travail. C’était décousu – les scènes n’allaient pas ensemble, ne construisaient pas quelque chose de significatif. Kirk, Spock et McCoy ne se ressemblaient pas. Il y avait là-dedans un matériau légèrement érotique, de la crise de la quarantaine, qui ne suivait aucun but réel. Dans la scène culminante, Kirk se bagarrait avec un extraterrestre qui avait pris l’image de Jésus-Christ.

« Alors Kirk l’a assommé sur le pont. Avec Jésus. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...