Rechercher

Quatre arrestations lors d’un raid dans les villes natales des terroristes

Les soldats se sont rendus à Rummanah et à Qarawat Bani Hassan suite aux attentats meurtriers d'Elad et de Ariel ; onze autres personnes ont été appréhendées en Cisjordanie

Les forces de sécurité israéliennes ont mené des opérations dans les villes natales des auteurs des attentats terroristes récents, qui ont été commis à Elad et à Ariel, dans les premières heures de la journée de lundi. Plusieurs suspects soupçonnés d’avoir été impliqués dans la série d’attaques meurtrières ont été arrêtés, a fait savoir l’armée.

A Rummanah, à proximité de Jénine, deux Palestiniens ont été appréhendés. Ils auraient aidé les deux terroristes ayant commis un attentat à la hache qui a fait trois morts à Elad, une ville du centre d’Israël, jeudi dernier, a noté l’armée israélienne.

Les deux terroristes, Asad Yousef Asad al-Rifai, 19 ans et Subhi Emad Sbeihat, 20 ans, ont été arrêtés dimanche matin dans une zone boisée, aux abords d’Elad, à environ un kilomètre du lieu de l’attaque. Dimanche après-midi, les troupes israéliennes sont entrées à Rummanah pour cartographier leurs logements en vue d’une démolition potentielle.

A Qarawat Bani Hassan, les soldats ont placé en détention deux Palestiniens qui sont soupçonnés d’avoir aidé les deux membres du groupe terroriste du Hamas qui auraient tué un gardien de sécurité de l’implantation d’Ariel, située à proximité, à la fin du mois d’avril.

Youssef Sameeh Assi et Yahya Marei avait été arrêtés vingt-quatre heures après l’attentat. L’armée a depuis cartographié leurs habitations en amont d’une démolition possible et elle a appréhendé un autre homme qui aurait aidé les deux terroristes à commettre leur attaque.

Dans d’autres secteurs de la Cisjordanie, les troupes ont arrêté onze autre personnes soupçonnées d’être impliquées dans des activités terroristes, a annoncé Tsahal. Deux armes à feu ont également été saisies dans la ville d’Azzun.

Les soldats israéliens mènent une opération dans la ville de Rummanah, le 9 mai 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les tensions se sont nettement accrues entre Israël et les Palestiniens, ces derniers mois, dans le contexte d’attentats terroristes répétés en Israël et en Cisjordanie qui ont fait 19 morts du côté israélien depuis le 22 mars.

Pour sa part, l’armée israélienne a renforcé ses activités en Cisjordanie pour tenter de réprimer cette spirale de violence. Les raids qui ont eu lieu ont entraîné des affrontements qui ont fait 27 morts chez les Palestiniens depuis la mi-mars. Un grand nombre des tués prenaient part aux heurts, d’autres semblent avoir été des civils.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...