Raoul Wallenberg va être officiellement déclaré mort par la Suède
Rechercher

Raoul Wallenberg va être officiellement déclaré mort par la Suède

70 ans après sa disparition, le destin de ce diplomate de la Seconde Guerre mondiale, qui a sauvé des dizaines de milliers de juifs, est toujours enveloppé de mystère

Raoul Wallenberg, envoyé de la Suède en Hongrie occupée par l'Allemagne nazie. (Crédit : WikiCommons)
Raoul Wallenberg, envoyé de la Suède en Hongrie occupée par l'Allemagne nazie. (Crédit : WikiCommons)

Quelques 70 ans après la disparition mystérieuse de Raoul Wallenberg, le diplomate suédois qui a sauvé des dizaines de milliers de juifs pendant l’Holocauste, sera probablement officiellement déclaré mort, ont annoncé jeudi les autorités.

Le demande aux autorités fiscales suédoises a été remplie par ses mandataires, et devrait être complétée à l’automne, a annoncé Reuters.

Pendant des décennies, la famille de Wallenberg a lutté pour découvrir ce qu’il lui était arrivé après sa disparition mystérieuse en janvier 1945, pendant qu’il était détenu par les Soviétiques.

Wallenberg, jeune architecte et homme d’affaires, s’était porté volontaire pour se rendre en Hongrie en 1944 en tant que diplomate pour venir en aide aux efforts américains pour sauver des juifs qui étaient exterminés par l’Allemagne nazie.

Raoul Wallenberg, à droite, avec des juifs à l'ambassade de Suède à Budapest, date non précisée. (Crédit : autorisation de Yad Vashem)
Raoul Wallenberg, à droite, avec des juifs à l’ambassade de Suède à Budapest, date non précisée. (Crédit : autorisation de Yad Vashem)

Il a utilisé son rôle pour sauver des dizaines de milliers de juifs en leur délivrant des passeports protecteurs pendant les derniers mois de l’Holocauste.

La famille de Wallenberg n’a jamais reçu d’explication sur la raison de son arrestation par les forces soviétiques peu après qu’elles aient libéré la Hongrie des nazis, ni sur ce qu’il lui était arrivé après son arrestation. L’année dernière, ses proches ont demandé aux autorités suédoises de le déclarer mort.

En 1957, l’Union soviétique a publié un document disant que Wallenberg avait été emprisonné à la prison de Lubyanka, le fameux bâtiment où étaient les quartiers généraux du KGB, et qu’il était mort d’un arrêt cardiaque le 17 juillet 1947.

Des sceptiques ont cependant remis en cause cette version, certains affirmant qu’il avait été exécuté.

En 2000, le directeur d’une commission d’enquête russe a concédé que Wallenberg avait été abattu par des agents du KGB à Lubyanka en 1947 pour des raisons politiques, mais a refusé d’être plus précis ou de citer des preuves solides.

Wallenberg était le né le 4 août 1912, et aurait 103 ans s’il était toujours vivant aujourd’hui.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...