Renforts de Tsahal à la frontière de Gaza pour empêcher les infiltrations
Rechercher

Renforts de Tsahal à la frontière de Gaza pour empêcher les infiltrations

L'armée de l'air aurait mis le feu aux piles de pneus à Rafah pour empêcher leur utilisation par les manifestants ; un feu de brousse a déjà été provoqué par un cerf-volant de Gaza

Des soldats israéliens marchent près d'un char de l'armée patrouillant le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza le 29 mai 2018. (AFP PHOTO / Jack GUEZ)
Des soldats israéliens marchent près d'un char de l'armée patrouillant le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza le 29 mai 2018. (AFP PHOTO / Jack GUEZ)

Les forces de sécurité israéliennes ont poursuivi les préparatifs vendredi matin en vue d’une journée de manifestations violentes à la frontière de Gaza avec Israël, alors qu’un cerf-volant incendiaire a pris feu dans un champ près du kibboutz Mefalsim.

L’armée se prépare à des affrontements de grande ampleur tout au long de la journée, alors que des renforts militaires sont stationnés dans de multiples positions le long de la clôture de la frontière de Gaza.

Les unités de lutte contre les incendies sont également en état d’alerte, aux côtés d’équipes d’observateurs bénévoles qui scrutent le ciel pour repérer les cerfs-volants incendiaires qui se dirigent vers Israël. Un responsable haut-gradé a déclaré jeudi que des soldats et des bénévoles ont abattu plus de 500 cerfs-volants à l’aide de la technologie des drones, et que des centaines d’entre eux devraient être lancés vendredi dans le cadre d’une manifestation de masse planifiée par les Palestiniens à la frontière.

Vendredi avant midi, en attendant le début des manifestations, un feu de broussailles près de Mefalsim a déjà été imputé par les autorités à un cerf-volant de Gaza. Tsahal a tiré sur plusieurs Palestiniens qui tentaient de franchir la clôture dans la partie sud du territoire ; personne n’aurait été blessé lors de l’incident, les Palestiniens ayant abandonné leur tentative.

Vendredi matin également, des avions israéliens auraient identifié de grosses piles de pneus près de Rafah, dans le sud de Gaza, qui étaient en cours de préparation pour les manifestations, car les pneus produisent des écrans de fumée efficaces lorsqu’ils sont enflammés. Selon les médias arabophones, l’armée de l’air israélienne a mis le feu aux piles de pneus pour empêcher leur utilisation plus tard dans la journée.

Les Palestiniens inspectent une pile de pneus qui aurait été incendiée par un avion israélien près de la frontière avec Israël, à l’est de Rafah, avant des affrontements hebdomadaires le 8 juin 2018 (Crédit : AFP Photo/Said Khatib)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...