Réouverture des plages de Haïfa après une fuite de pétrole
Rechercher

Réouverture des plages de Haïfa après une fuite de pétrole

Plusieurs centaines de litres de pétrole brut s’étaient déversées dans l’eau après la rupture d’un vieux pipeline

Les travaux pour empêcher la propagation d'une fuite de pétrole dans la baie de Haïfa, le 5 juillet 2016. (Crédit : ministère de l'Ecologie)
Les travaux pour empêcher la propagation d'une fuite de pétrole dans la baie de Haïfa, le 5 juillet 2016. (Crédit : ministère de l'Ecologie)

Le ministère de l’Intérieur a déclaré mercredi que les plages de la région de Haïfa étaient sûres pour la baignade, un jour après leur fermeture en raison d’une fuite de pétrole.

Dans un communiqué, le ministère a annoncé que les plages de Kiryat Yam et KiryatHaim avaient rouvert avec la permission du ministère de la Santé, qui avait vérifié la qualité de l’eau et l’a estimée propre.

Les plages avaient été fermées mardi après une fuite de pétrole qui avait pollué la baie de Haïfa. Un navire avait touché une ancienne ligne de ravitaillement de fuel, qui s’était brisée, déversant des centaines de litres de pétrole dans l’eau.

Le courant avait entraîné la nappe de pétrole vers la côte et le nord, entraînant la fermeture de plages à Haïfa et dans les environs alors que des équipes d’urgence travaillaient à contenir et nettoyer la fuite.

Haïfa, qui accueille le plus grand port maritime israélien, est aussi un centre de productions chimiques et pétrolières.

La fuite a eu lieu pendant des travaux de maintenance visant à remplacer de vieux pipelines de la compagnie Petroleum and Energy Infrastructures.

Un navire nettoie une fuite de pétrole dans la baie de Haïfa, le 5 juillet 2016. (Crédit : ministère de l'Ecologie)
Un navire nettoie une fuite de pétrole dans la baie de Haïfa, le 5 juillet 2016. (Crédit : ministère de l’Ecologie)

« En coopération avec, et sous les instructions du ministère de l’Ecologie, la compagnie enlève les anciennes lignes de fuel de la mer, a déclaré l’entreprise dans un communiqué. Pendant le travail, un tuyau inflexible a été touché, et le pétrole s’est répandu dans la mer. »

Elle a déclaré que, au vu de la forte probabilité de fuite, une équipe d’urgence était déjà prête à intervenir avec un équipement adéquat, et que le groupe avait immédiatement traité le problème.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...