Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Ritchie Torres: le soutien aux massacres du 7 octobre rappelle ceux qui célébraient le lynchage de Noirs

Le démocrate a déclaré que les réactions aux exactions commises par le Hamas "ont révélé une barbarie du cœur américain qui m'a rappelé une époque plus ancienne et plus sombre"

Ritchie Torres, un démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis, prenant la parole lors d'une audience de la commission de la Chambre sur la sécurité intérieure au Capitole, à Washington, le 20 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Amanda Andrade-Rhoades)
Ritchie Torres, un démocrate de la Chambre des représentants des États-Unis, prenant la parole lors d'une audience de la commission de la Chambre sur la sécurité intérieure au Capitole, à Washington, le 20 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Amanda Andrade-Rhoades)

JTA – Dans un discours prononcé à l’occasion du week-end de la Journée Martin Luther King, le député Ritchie Torres a comparé les manifestants qui ont salué les massacres du Hamas le 7 octobre aux Blancs de l’époque des lois ségrégationnistes qui faisaient la fête après le lynchage des Noirs.

« J’ai été profondément ébranlé non seulement par le 7 octobre, mais aussi par ses conséquences », a déclaré vendredi Torres, un démocrate noir du Bronx, dans un discours prononcé à la Central Synagogue, une importante congrégation réformée du centre de Manhattan.

« J’ai trouvé cela tout simplement horrifiant. Voir des concitoyens américains acclamer et célébrer ouvertement le massacre de Juifs le plus meurtrier depuis l’Holocauste. Et pour moi, les conséquences du 7 octobre ont révélé une barbarie du cœur américain qui m’a rappelé une époque antérieure et plus sombre de l’histoire de notre nation, une époque où les foules publiques à l’époque de la ségrégation raciale célébraient ouvertement le lynchage des Afro-Américains ».

Les manifestations se sont multipliées depuis le 7 octobre, date à laquelle les terroristes du Hamas ont assassiné quelque 1 200 personnes, en ont kidnappé environ 240 et en ont brutalisé des milliers d’autres lors d’une infiltration depuis la bande de Gaza. Et elles se sont encore multipliées au fur et à mesure qu’Israël mène une guerre préventive à Gaza pour éliminer le groupe terroriste, et surtout au fur et à mesure que le nombre de victimes augmentait. Jusqu’à présent, près de 25 000 Palestiniens ont été tués, selon le ministère de la santé de Gaza, dirigé par le Hamas, qui ne fait pas de distinction entre les combattants et les non-combattants et qui comptabiliserait également les civils tués par des roquettes errantes tirées par des groupes terroristes.

Un certain nombre de manifestations ont dénoncé les violences commises le 7 octobre contre les Israéliens, mais d’autres ont passé sous silence les massacres ou ont explicitement soutenu le Hamas en décrivant ses exactions comme de la « résistance ».

Torres, membre du groupe progressiste au Congrès, s’est forgé une réputation de partisan inconditionnel d’Israël. Il s’est battu en ligne avec d’autres progressistes dans des débats sur Israël, une dynamique qui n’a fait que s’intensifier depuis le 7 octobre. Torres est largement financé par l’AIPAC et par des donateurs alignés sur le lobby pro-israélien, et a pris la parole lors d’un grand rassemblement en faveur d’Israël à Washington le 14 novembre.

Dans son discours, Torres a fait allusion aux controverses qui ont ébranlé les universités d’élite après que les présidentes de Harvard, du Massachusetts Institute of Technology et de l’Université de Pennsylvanie ont déclaré au Congrès que les appels à commettre un génocide contre les juifs ne violaient pas nécessairement les codes de conduite des écoles. Le tollé qui s’en est suivi a poussé les présidentes de Harvard et de Pennsylvanie à démissionner.

« Ce que nous avons vu après le 7 octobre, c’est un silence, une indifférence et une lâcheté épouvantables de la part des soi-disant dirigeants de notre société et d’institutions que nous respections et admirions autrefois », a-t-il déclaré. « Si notre société ne peut se résoudre à condamner le meurtre d’innocents avec une clarté morale, nous devons nous demander ce que nous sommes en train de devenir en tant que société. Qu’est-ce que cela révèle des profondeurs de l’antisémitisme dans l’âme américaine ? »

Central est le lieu de résidence de certaines des familles juives libérales les plus riches de la ville, dont beaucoup sont également de fervents défenseurs d’Israël.

Shonni Silverberg, présidente de la synagogue, a présenté Torres comme un défenseur des priorités progressistes et d’Israël, et a souligné qu’il était le premier représentant ouvertement LGBTQ élu dans le Bronx.

« Ritchie reste résolument concentré sur les priorités de ses électeurs du South Bronx, en élargissant l’accès à des logements sûrs et abordables, en reconstruisant New York sur le plan économique et en veillant à ce qu’aucun enfant ne souffre de la faim et à ce que tous bénéficient d’une bonne éducation », a-t-elle déclaré. « Mais il s’est également illustré, tant au Congrès qu’en dehors, comme un grand ami de la communauté juive américaine et d’Israël ».

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.