Rechercher
'Maintenir l'humanité de l'être'

Rivlin : les Juifs ne peuvent pas se taire face aux atrocités

Le président a pris la parole lors de la cérémonie de Yom HaShoah face aux rescapés présents à Yad Vashem

Le président Reuven Rivlin a ouvert dimanche la cérémonie officielle marquant Yom HaShoah en déclarant que, 72 années après la Shoah et alors même que le nombre de rescapés encore en vie ne cesse de diminuer, « notre besoin de savoir comment nous sommes liés à l’Holocauste et au souvenir de l’Holocauste devient encore plus crucial ».

Rivlin a expliqué que le souvenir de la Shoah et les leçons à tirer du génocide des Juifs par les nazis sont ancrés par trois piliers centraux : l’auto-défense, une destinée partagée et les droits de l’Homme.

« L’homme est aimé, chaque homme, est créé a l’image de Dieu. C’est une obligation sacrée à laquelle le peuple juif ne peut et ne veut se soustraire. Toujours. Dans toute situation. Et ainsi, nous ne pouvons pas garder le silence face aux atrocités qui sont commises loin de nous, et, de manière certaine, face à celles qui surviennent juste de l’autre côté de la frontière », a-t-il souligné en référence à la guerre civile syrienne qui a fait plus de 300 000 morts.

« Maintenir l’humanité de l’être : c’est ce courage immense qui nous est légué par les victimes – et par vous, survivants de la Shoah », a dit Rivlin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...