Rivlin veut un gouvernement « stable » incluant les partis de Netanyahu et Gantz
Rechercher

Rivlin veut un gouvernement « stable » incluant les partis de Netanyahu et Gantz

"Personne ne veut de troisièmes élections", a justifié le président israélien

Le président Reuven Rivlin vote à Jerusalem, le 17 septembre 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le président Reuven Rivlin vote à Jerusalem, le 17 septembre 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le président israélien Reuven Rivlin a plaidé dimanche pour la formation d’un gouvernement « stable » incluant le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu et le parti Kakhol lavan de Benny Gantz, arrivés en tête des législatives du 17 septembre.

« Je suis convaincu qu’il faut former un gouvernement stable avec les deux grands partis », a déclaré M. Rivlin, qui a commencé dimanche en début de soirée les consultations avec les partis politiques pour désigner celui qui sera chargé de former un gouvernement de coalition.

« C’est la volonté du peuple (…), personne ne veut de troisièmes élections », a ajouté le président.

En avril dernier, les législatives avaient donné lieu à un match nul entre MM. Netanyahu et Gantz, dont les partis avaient obtenu 35 sièges chacun sur les 120 de la Knesset, le Parlement israélien.

Le président Rivlin avait alors mandaté Benjamin Netanyahu, au pouvoir sans discontinuer depuis une décennie, pour former le gouvernement. Incapable d’arriver à mettre en place une coalition, ce dernier avait préféré dissoudre la Knesset et convoquer de nouvelles élections, le 17 septembre plutôt que de laisser la chance à quelqu’un d’autres.

Ce scrutin a de nouveau abouti à une situation de blocage, aucun des deux favoris n’étant en mesure de parvenir aux 61 sièges de majorité.

Si les partis ne parviennent pas à un accord pour former un gouvernement, de nouvelles élections pourraient encore être convoquées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...