Ronni Gamzu : La politique l’emporte sur le sanitaire
Rechercher

Ronni Gamzu : La politique l’emporte sur le sanitaire

Avant de quitter ses fonctions en tant que responsable de la lutte contre le coronavirus, Ronni Gamzu a dénoncé la gestion de la pandémie par les responsables politiques

Le professeur Ronni Gamzu pendant une interview avec l'Associated Press à son bureau, près de Lod, dans le centre du pays, le 24 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)
Le professeur Ronni Gamzu pendant une interview avec l'Associated Press à son bureau, près de Lod, dans le centre du pays, le 24 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)

Lors de son dernier jour dans ses fonctions de responsable de la lutte contre le coronavirus, Ronni Gamzu a dénoncé jeudi les dirigeants politiques du pays tout au long de la pandémie.

« Nous ne pouvons pas laisser les besoins sanitaires être affaiblis par la politique. Nous avons besoin d’une direction qui ne dise pas aux gens pourquoi ils [agissent] mal, mais qui leur parle en face à face », a déclaré M. Gamzu lors de la cérémonie de passation de pouvoirs avec son successeur.

« Ce furent cent jours difficiles qui ont exigé toute la force mentale dont je disposais. J’ai reçu le soutien de la société israélienne, y compris de la société arabe et de certaines parties de la société ultra-orthodoxe. »

« Nous avons de formidables équipes médicales, la meilleure infrastructure professionnelle du monde occidental. Nous avons le meilleur système de test et de recherche des contacts pour couper les chaînes d’infection. Malgré les violations ici et là, nous avons un peuple discipliné et formidable », a déclaré M. Gamzu.

M. Gamzu retrouvera comme prévu son poste de directeur de l’hôpital Ichilov de Tel Aviv. Il sera remplacé par Nachman Ash, ancien médecin en chef de l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...