Roseanne et un auteur israélien se disputent sur Twitter
Rechercher

Roseanne et un auteur israélien se disputent sur Twitter

La comédienne a traité Roger Alpher de « gros skinhead privilégié » pour avoir exhorté les Juifs français à rester en France

L'actrice Roseanne Barr arrivant dans l'avion Life Ball, le 15 mai 2015 à Vienne, en  Autriche (Crédit : Monika Fellner / Getty Images / JTA)
L'actrice Roseanne Barr arrivant dans l'avion Life Ball, le 15 mai 2015 à Vienne, en Autriche (Crédit : Monika Fellner / Getty Images / JTA)

« Stfu [« Shut the fuck up], gros skinhead privilégié », a tweeté Roseanne Barr en réponse à l’appel de l’écrivain israélien exhortant les Juifs à rester en France.

Barr a écrit sa réponse éloquente, qui signifie « ferme ta p**** de gueule », adressée à Rogel Alpher depuis Hawaii, selon la géolocalisation du tweet.

Dimanche, quelques heures plus tôt, il a tweeté : « Juifs de France, restez en France. Ne fuyez pas le fascisme musulman [sic] pour aller dans les bras du fascisme juif [sic]. Il n’y a rien pour vous en Israël ». Alpher faisait la promotion d’un article d’opinion qu’il a écrit pour le quotidien israélien Haaretz.

Dans l’introduction de l’article, qui a été publié samedi, Alpher a écrit : « Il n’y a pas de Dieu, il ne vous a pas choisi comme le peuple élu et il ne vous a pas promis la terre d’Israël. Vous n’avez aucun droit ici. Israël a cessé d’être l’Etat juif. Il est un Etat d’apartheid binational dans lequel les Palestiniens vivent sous une occupation qui les prive de leurs droits humains fondamentaux. L’entreprise sioniste est morte. Elle s’est suicidée »

En réponse à Barr, Alpher a écrit avec son propre tweet :

Barr, bien sûr, n’est pas étranger à la controverse. La comédienne est une critique virulente de la gauche pro-palestinienne et de la campagne du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël.

Elle a qualifié les Juifs qui le soutiennent d’ « antisémites » et a récemment retweeté un post de la Jewniverse de JTA notant que le Bataclan, la boîte de nuit de Paris, où au moins 130 personnes ont été tuées lors d’une attaque récente, a été nommé d’après une opérette juive du 19e siècle.

Dans l’univers d’avant smartphones, Barr était notoirement connue pour avoir hurlé l’hymne national – et avoir saisi l’entrejambe – avant un match de Baseball de San Diego Padres match en juillet 1990. (Le président George Bush a jugé sa performance « honteuse ».)

Alpher, aussi, a le don de faire jaser.

Ses dernières tribunes parues dans Haaretz comprennent « L’Israélien laïc suivra le chemin du mammouth laineux », ainsi qu’une lettre, écrite dans le cas de sa mort dans une attaque terroriste, dans lequel il présente ses excuses pour son « rôle dérisoire dans l’injustice de l’occupation ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...