Selon son conseiller, Trump augmentera l’aide militaire d’Israël
Rechercher

Selon son conseiller, Trump augmentera l’aide militaire d’Israël

Pour David Friedman, le candidat augmenterait probablement l’aide pour qu’Israël maintienne sa “supériorité militaire et technologique dans la région”

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

David Friedman, conseiller de Donald Trump, sur la Deuxième chaîne israélienne, le 22 juin 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
David Friedman, conseiller de Donald Trump, sur la Deuxième chaîne israélienne, le 22 juin 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

David Friedman, conseiller de Donald Trump, a déclaré à la Deuxième chaîne qu’Israël recevrait une aide militaire plus importante sous une administration Trump que celle prévue par l’accord actuellement négocié.

« Notre opinion est que l’aide militaire à Israël ne baissera certainement pas, en toute probabilité, elle augmentera en montant de matériel parce qu’Israël doit maintenir une supériorité technologique et militaire dans la région », a-t-il déclaré.

« Je ne peux pas donner de conseil sur la manière dont Israël devrait négocier, et comment il devrait développer sa propre stratégie, mais l’administration Trump ne cherchera certainement pas à couper l’aide étrangère et l’augmentera très probablement de manière importante », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis et Israël ont commencé à négocier le renouvellement d’une aide militaire d’une durée de 10 ans l’été dernier, peu après la signature de l’accord nucléaire iranien.

Le mémorandum d’accord, nom officiel de cette aide, est l’un des fondements de la relation israélo-américaine, et devrait dépasser les cinq milliards de dollars d’aide militaire sur 10 ans.

Certains ont suggéré que le Premier ministre Benjamin Netanyahu attendait la fin du mandat du président américain Barack Obama pour signer un accord, dans l’espoir qu’il puisse obtenir une aide plus importante avec un autre président.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...