Seuls 2 300 étrangers sont venus en Israël en mai
Rechercher

Seuls 2 300 étrangers sont venus en Israël en mai

Le Bureau central des statistiques indique également que 8 300 Israéliens sont allés à l'étranger le mois dernier, contre 2 700 départs au mois d'avril

Photo d'illustration : Des voyageurs israéliens bloqués en Amérique du sud à leur arrivée à l'aéroport Ben-Gurion, le 23 mars 2020 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Photo d'illustration : Des voyageurs israéliens bloqués en Amérique du sud à leur arrivée à l'aéroport Ben-Gurion, le 23 mars 2020 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Seuls 2 300 non-Israéliens sont entrés dans le pays au mois de mai, a fait savoir jeudi le bureau central des statistiques dans le cadre des restrictions de voyage continues mises en œuvre en Israël en raison de la pandémie de coronavirus.

Le nombre de visiteurs en Israël a chuté précipitamment depuis que le gouvernement a interdit aux non-ressortissants d’entrer dans le pays en date du 18 mars, même s’ils avaient la capacité de se mettre en quatorzaine personnelle et obligatoire pendant deux semaines – comme c’était le cas aussi pour les Israéliens.

Exception avait été faite pour ceux dont le « centre de vie » se trouve dans le pays.

Le Bureau central des statistiques a noté que les voyageurs venus au sein de l’Etat juif au mois de mai avaient inclus cent personnes venues pour une journée. Les autres ont été qualifiés de « touristes ».

Il n’a pas spécifié pourquoi les personnes avaient reçu la permission d’entrer dans le pays ou de quel visa elles avaient disposé.

Selon le Bureau, presque toutes les personnes arrivées dans le pays au mois de mai ont transité via l’aéroport Ben Gurion.

Au mois de mai 2019, 466 000 visiteurs étaient venus dans le pays.

Au mois de février, le gouvernement avait commencé à interdire les vols venus depuis la Chine et, rapidement, depuis d’autres pays, de plus en plus nombreux, frappés par le virus, décidant finalement d’annuler presque tous les vols commerciaux à l’exception des avions chargés de faire revenir les Israéliens bloqués au-delà des frontières.

Le Bureau central des statistiques a fait savoir, jeudi, que 8 300 Israéliens s’étaient rendus à l’étranger au moi de mai, et notamment 600 qui ne vivent pas dans le pays mais qui étaient venus en Israël.

Même s’il est bien inférieur au nombre de 656 000 Israéliens qui sont allés à l’étranger au mois de mai 2019, le nombre de citoyens partis au-delà des frontières, le mois dernier, a été bien supérieur à celui du mois d’avril, avec seulement 2 700 départs.

Les destinations des ressortissants israéliens partis au mois de mai n’ont pas été précisées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...