Rechercher

Sigmar Gabriel : la Shoah est un appel à la lutte contre l’antisémitisme

En visite en Israël à l'occasion de Yom Hashoah, le ministre allemand a réaffirmé que l’Allemagne endossait l’entière responsabilité du meurtre des 6 millions de Juifs

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 au centre de conférence internationale à Bonn, le 16 février 2017. (Crédit : Sascha Schuermann/AFP)
Le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 au centre de conférence internationale à Bonn, le 16 février 2017. (Crédit : Sascha Schuermann/AFP)

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a déclaré lundi que la Shoah était un appel clair à la lutte contre l’antisémitisme.

Gabriel, qui est arrivé en Israël pour Yom HaShoah, a réaffirmé que l’Allemagne endossait l’entière responsabilité du meurtre des six millions de Juifs et a ajouté que cette tragédie est « un appel et une obligation à travailler contre l’antisémitisme et en faveur de la dignité humaine, de la tolérance et de la compréhension entre les peuples. »

« Je me tiens aujourd’hui ici, en Israël, en silence, séparé par un gouffre, à cause de la fracture de la civilisation qu’a été l’Holocauste, et face à une nation, qui, en dépit de tout cela, nous a tendu la main », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...