Soros annonce une initiative éducative mondiale à un milliard de dollars
Rechercher

Soros annonce une initiative éducative mondiale à un milliard de dollars

Le philanthrope juif a déclaré que l'Open Society University Network est le "projet le plus fort de ma vie"

George Soros, fondateur et président de l'Open Society Foundations, assiste à la réunion annuelle du Conseil européen des relations extérieures, à Paris, France, le 29 mai 2018. (François Mori/AP)
George Soros, fondateur et président de l'Open Society Foundations, assiste à la réunion annuelle du Conseil européen des relations extérieures, à Paris, France, le 29 mai 2018. (François Mori/AP)

Le philanthrope juif américain George Soros a annoncé un investissement d’une valeur d’un milliard de dollars dans une nouvelle initiative éducative internationale afin de promouvoir les valeurs libérales et les sociétés libres.

Soros a annoncé l’Open Society University Network au Forum économique mondial à Davos en Suisse, le qualifiant de « la chose la plus importante et du projet le plus fort de ma vie ».

Peu de détails ont été révélés sur le projet, mais un communiqué précisait qu’il visait à « aider les étudiants les plus nécessiteux et à promouvoir les valeurs d’une société ouverte – dont la liberté d’expression et la diversité des croyances ».

Le projet visera également à assister « les institutions à la recherche de partenaires internationaux, mais aussi les populations délaissées » et aidera les « chercheurs mis en danger politiquement ».

L’initiative se présente comme cherchant à « renforcer les fondations de la démocratie dans le contexte d’une résurgence autoritaire » dans le monde, et à « contrer la polarisation en promouvant la collaboration dans la recherche et l’éducation des étudiants pour examiner des sujets de perspectives différentes et développer des arguments raisonnés ».

L’un des membres fondateurs du projet est la Central European University, une institution privée fondée par Soros qui a été forcée à quitter Budapest en 2018 sous la pression du gouvernement du Premier ministre hongrois Viktor Orban. L’université a récemment ouvert son campus à Vienne.

Les efforts importants de Soros pour promouvoir des causes progressistes en ont fait la cible fréquente et un épouvantail des responsables d’extrême droite et un personnage central des théories conspirationnistes. Les critiques formulées à son encontre ont souvent des relents antisémites, alors que l’homme de 89 ans est souvent présenté comme une personnalité ignoble qui essaie d’obtenir le pouvoir mondial.

Le milliardaire juif a déclaré au Guardian en novembre qu’il pensait que la marée était peut-être sur le point de se retirer après une vague de populisme mondial ces dernières années. Selon lui, le fait qu’il était visé par des responsables de droite indiquait qu’il « devait certainement faire quelque chose de bien ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...