Rechercher

Invasion russe : Zelensky s’attendait à plus de soutien de Bennett

Le président ukrainien a exprimé sa déception face au refus israélien d'apporter une aide militaire à son pays, en proie à une attaque d'une extrême violence

L'ambassadeur d'Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, des ressortissants ukrainiens et des sympathisants prennent part à une prière organisée par l'homme d'affaires Arie Schwartz, en soutien au peuple ukrainien, au pied du mur Occidental de la Vieille Ville de Jérusalem le 2 mars 2022. (Crédit: Photo Yonatan Sindel/Flash90)
L'ambassadeur d'Ukraine en Israël, Yevgen Korniychuk, des ressortissants ukrainiens et des sympathisants prennent part à une prière organisée par l'homme d'affaires Arie Schwartz, en soutien au peuple ukrainien, au pied du mur Occidental de la Vieille Ville de Jérusalem le 2 mars 2022. (Crédit: Photo Yonatan Sindel/Flash90)

Se confiant à un site d’information israélien, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré qu’il s’attendait à un plus grand soutien de la part du Premier ministre Naftali Bennett suite à l’invasion de son pays par la Russie.

« J’ai vu passer une belle photo de Juifs couverts de drapeaux ukrainiens près du mur Occidental. Ils ont prié et je les en remercie », a déclaré Zelensky, selon le site d’information Ynet.

« Nous entretenons de bonnes relations avec les dirigeants israéliens, mais tout est mis à l’épreuve dans ces circonstances difficiles. Je n’ai pas eu le sentiment que le Premier ministre israélien arborait notre drapeau. »

Zelensky a tenu ces propos à l’occasion d’une conférence de presse à Kiev.

Bennett n’a pas ouvertement condamné la Russie pour l’invasion de son voisin ukrainien, vraisemblablement afin de préserver sa capacité d’intervention contre les alliés de l’Iran en Syrie, dont l’espace aérien est contrôlé par la Russie.

Le Premier ministre s’est entretenu à deux reprises avec Zelensky et Poutine depuis le début de l’invasion et a proposé de servir de médiateur entre les parties, conformément à une demande du dirigeant ukrainien.

L’Ukraine avait demandé à Israël de fournir une assistance militaire, demande que Jérusalem n’a pas acceptée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...