Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Sur internet, la « Journée internationale des arabophones non religieux »

Plus de 13 000 internautes originaires pour la plupart du Maroc et d'Egypte - deux pays à très forte majorité musulmane - ont participé à l'évènement virtuel

Sur cette photo d'archive du 19 juin 2017, une personne tape sur le clavier d'un ordinateur portable (Crédit : AP Photo/Elise Amendola, File).
Sur cette photo d'archive du 19 juin 2017, une personne tape sur le clavier d'un ordinateur portable (Crédit : AP Photo/Elise Amendola, File).

Des militants ont organisé mardi une manifestation virtuelle pour marquer « la Journée internationale des arabophones non religieux », avec la participation de milliers de personnes qui se sont inscrites en ligne.

Le mouvement « We are here », lancé sur internet au début de l’année pour promouvoir la solidarité avec les arabophones non religieux du monde entier, a organisé la manifestation en ligne accessible via un lien sur son site web.

Plus de 13 000 internautes originaires pour la plupart du Maroc et d’Egypte – deux pays à très forte majorité musulmane – ont participé à l’évènement virtuel, selon un sondage publié sur le site.

L’AFP n’a pas pu vérifier l’authenticité de ces données.

Sur Twitter, les hashtags #22Feb22 et #we_are_here ont été utilisés pour discuter de l’événement.

« On est là pour rester, faites avec », a tweeté un utilisateur. « On était là par le passé, on est là maintenant, et on sera là dans le futur », a-t-il ajouté.

Samedi, les organisateurs ont publié une vidéo sur YouTube pour indiquer que leurs comptes sur les réseaux sociaux avaient été bloqués du fait d’un nombre de signalements importants.

Certains comptes y compris celui des organisateurs sur Facebook ont été restaurés, mais d’autres restent bloqués.

Parmi les soutiens du mouvement figure Wafa Sultan, une psychiatre syro-américaine basée aux États-Unis, critique virulente de l’islam et auteure d’un livre sur les « maux de l’islam » intitulé Un Dieu qui hait.

« Le 22 février 2022 sera une fête non religieuse pour nous… nous prouverons à tout le monde que nous sommes là et que nous sommes forts », a-t-elle déclaré dans une vidéo publiée sur le compte YouTube de la campagne.

Le journaliste et écrivain égyptien Saeed Cheayeb, critique des Frères musulmans, a également publié une vidéo en soutien à la campagne. « Chaque personne devrait avoir le droit d’exprimer ses pensées de manière pacifique », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.