Taux de chômage de 20,4 % en Israël ; presque 700 000 nouveaux chômeurs en mars
Rechercher

Taux de chômage de 20,4 % en Israël ; presque 700 000 nouveaux chômeurs en mars

Israël compte maintenant près de 850 000 demandeurs d'emploi, soit 20,4 % de la population active

Un homme dans la rue Jaffa de Jérusalem le 25 mars 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Un homme dans la rue Jaffa de Jérusalem le 25 mars 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le taux de chômage en Israël continue à croître. Jeudi, il a dépassé la barre des 20 %, alors que l’Agence pour l’emploi a fait état de 39 000 nouveaux inscrits depuis mercredi.

Depuis le début du mois, 690 055 personnes se sont inscrites au chômage, dont 90 % d’employés placés en congé sans solde. Environ 59 % d’entre eux sont des femmes, et presque la moitié des nouveaux chômeurs sont âgés de 20 à 34 ans.

La crise a très durement frappé l’industrie du tourisme, de la restauration et de l’aviation, avec de nombreux licenciements et congés sans solde dans tous ces secteurs d’activité.

Il y a maintenant près de 850 000 demandeurs d’emploi en Israël, soit 20,4 % de la population active.

Le directeur général de l’Agence pour l’emploi Rami Garor a déclaré que son organisme suivait de près l’effet de l’épidémie sur le marché du travail.

« Nous estimons que 20 % des employés qui ont été éjectés du marché du travail pendant la crise ne retrouveront pas leur emploi », a-t-il indiqué.

Rami Garor a ajouté que d’ici la fin du mois, les informations détaillées sur tous les nouveaux demandeurs d’emploi seront transmises à l’assurance chômage pour qu’ils puissent bénéficier d’allocations dès que possible.

Il a ajouté qu’avant la fête de Pessah, qui commence le 8 avril, ils devraient tous recevoir des versements en avance d’au moins 2 000 shekels (504 euros), s’ils sont éligibles aux allocations pour le dernier tiers du mois de mars, quand les restrictions les plus fortes ont été imposées sur les lieux de travail.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...