Rechercher

Tensions en Cisjordanie : L’armée interpelle 12 Palestiniens activement recherchés

Des véhicules militaires israeliens ont été la cible de jets de pierres dans les environs de Ramallah. Un Palestinien qui jetait des bombes incendiaires aurait été abattu

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats israéliens interviennent en Cisjordanie, le 19 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens interviennent en Cisjordanie, le 19 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne est intervenue en Cisjordanie, mercredi matin, juste avant le lever du jour, et a interpellé 12 Palestiniens activement recherchés, a annoncé Tsahal.

L’armée israélienne mène des opérations de grande envergure depuis une série d’attentats palestiniens qui ont tué 19 personnes cette année.

Une Israélienne a été tuée dans un attentat le mois dernier et quatre soldats sont morts en Cisjordanie, dernièrement, lors d’attaques ou de raids.

Des images diffusées en ligne montrent des Palestiniens en train de jeter des pierres, des parpaings et autres objets lourds sur un convoi de véhicules militaires israéliens dans la ville d’al-Bireh, près de Ramallah.

L’armée n’a pas confirmé la question des arrestations dans cette ville.

Dans le village d’Abu Dis, dans les environs de Jérusalem, l’armée israélienne a déclaré que les soldats avaient arrêté quatre Palestiniens soupçonnés d’être impliqués dans des activités terroristes.

Un autre suspect a été interpellé dans le camp de réfugiés d’Aida, près de Bethléem.

A Naplouse, des coups de feu se sont fait entendre alors que les soldats procédaient à l’arrestation d’un Palestinien activement recherché, a déclaré l’armée.

Les 12 suspects vont être interrogés par l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

L’armée a déclaré qu’aucun soldat n’avait été blessé lors des dernières interventions nocturnes.

Lors d’une autre opération menée mardi après-midi, la police des frontières a déclaré que des agents avaient arrêté un membre du groupe armé “La fosse du Lion” dans une ville palestinienne près de Naplouse.

Selon un porte-parole de la police, Suhaib Akef Jamil Shtayyeh a été interpellé par des soldats en civil dans un magasin de la ville de Salem.

La police a ajouté que Shtayyeh était soupçonné de faire partie de l’organisation terroriste “La fosse du Lion”, qui a revendiqué de nombreuses fusillades dans les environs de Naplouse ces derniers mois.

Shtayyeh a été remis au Shin Bet pour un interrogatoire approfondi.

Il est le frère de Musab Shtayyeh, membre du Hamas arrêté par l’Autorité palestinienne (AP) le mois dernier, un temps lié à “La fosse du Lion”.

Des soldats israéliens arrêtent un Palestinien activement recherché en Cisjordanie, le 16 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Mardi toujours, l’armée israélienne a fait savoir que trois Palestiniens avaient lancé des cocktails Molotov sur des soldats près de la ville de Majdal Bani Fadil, dans le nord de la Cisjordanie.

Les soldats ont riposté en tirant des coups de feu sur les attaquants, dont l’un d’entre eux, blessé, a été conduit dans un hôpital israélien.

Les deux autres sont parvenus à prendre la fuite, a précisé l’armée.

Des bombes incendiaires ont également été lancées sur un bus israélien circulant sur la route 55, à proximité du village cisjordanien de Khirbat al-Nabi Elias, mardi soir, heureusement sans faire de blessés.

L’offensive antiterroriste menée depuis quelques mois a permis plus de 2 000 arrestations lors d’interventions nocturnes quasi-quotidiennes dans les villes et villages palestiniens.

Elle a d’ores et déjà coûté la vie à une centaine de Palestiniens, lors d’attentats ou d’affrontements avec les forces de l’ordre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...