Tlaib participe à un Shabbat organisé par un groupe pro-BDS
Rechercher

Tlaib participe à un Shabbat organisé par un groupe pro-BDS

Sur fond de chansons en hébreu avec une organisation sœur de Jewish Voice for Peace, l'élue remercie ses soutiens et leur "paix, amour et justice réconfortants"

La députée démocrate du Michigan, Rashida Tlaib, participe à l'événement "Shabbat au parc avec Rashida", le 16 août 2019 au parc Pallister de Detroit, Michigan. (Crédit : JEFF KOWALSKY/AFP)
La députée démocrate du Michigan, Rashida Tlaib, participe à l'événement "Shabbat au parc avec Rashida", le 16 août 2019 au parc Pallister de Detroit, Michigan. (Crédit : JEFF KOWALSKY/AFP)

L’élue du Congrès Rashida Tlaib a rencontré des soutiens vendredi lors d’un événement de Shabbat organisé à Detroit par une organisation de gauche juive soutenant le boycott d’Israël. L’événement a eu lieu après que Tlaib a fait savoir qu’elle ne rendrait pas visite à sa famille en Cisjordanie malgré l’autorisation accordée par Jérusalem.

Tlaib avait demandé à pouvoir venir voir sa grand-mère pour des raisons humanitaires après qu’elle et Omar se sont vues refuser le droit d’entrer dans le pays en raison de leur soutien au boycott d’Israël. Elle a changé d’avis quelques heures après avoir été autorisée à voir sa famille vendredi, invoquant des conditions « humiliantes ».

D’après le Detroit News, 60 personnes environ étaient présentes à l’événement organisé au parc Pallister de Detroit par Jewish Vote for Peace, une nouvelle organisation se décrivant comme affiliée à Jewish Voice for Peace et comme son bras politique. Jewish Voice for Peace soutient le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) visant Israël.

Les organisateurs ont appelé l’événement « Shabbat in the Park with Rashida » [Shabbat au parc avec Rashida]. Sur des images vidéo, on peut voir les participants réciter des prières et entonner des chansons en hébreu, le tout en tenant des panneaux affublés du slogan « Dignité de Detroit à la Palestine » (Tlaib représente la 13e circonscription du Michigan qui comprend des parties de Detroit).

« Merci pour votre paix, votre amour et votre justice réconfortants. Merci de ne pas avoir politisé ce qui m’est arrivé car je reste la petite-fille de quelqu’un », a-t-elle déclaré en larmes à la foule. « Difficile de vous décrire tout l’amour que je ressens ici ».

Congresswoman Rashida Tlaib celebrates Shabbat with supporters and allies at a Shabbat service at Pallister Park

Congresswoman Rashida Tlaib celebrates Shabbat with supporters and allies at a Shabbat service at Pallister Park in Detroit.

פורסם על ידי ‏‎Detroit Free Press‎‏ ב- יום שישי, 16 באוגוסט 2019

« Plus que tout, je suis une petite-fille. Je suis également fière des mes racines palestiniennes » a-t-elle ajouté, d’après le Detroit Free Press.

Le président américain s’est exprimé vendredi sur la décision d’Israël d’interdire à Ilhan Omar et Rashida Tlaib de visiter le pays, reprochant à Tlaib d’avoir « odieusement » renoncé à l’opportunité de voir sa grand-mère en Cisjordanie.

« Israël a été très respectueux et gentil à l’égard de la députée Rashida Tlaib, l’autorisant à rendre visite à sa ‘grand-mère’. Dès qu’elle en a eu la permission, elle a fait son intéressante et proclamé haut et fort qu’elle ne se rendrait pas en Israël.  Serait-ce un coup monté ? Israël a agi de façon appropriée ! » a-t-il écrit sur Twitter.

« La députée Tlaib a écrit une lettre aux autorités israéliennes, désirant désespérément rendre visite à sa grand-mère. La permission lui a rapidement été accordée, laquelle Tlaib a odieusement rejetée. Le seul gagnant ici, c’est la grand-mère de Tlaib. Elle n’est plus obligée de la voir désormais ! » a ajouté le président américain dans un second tweet.

L’élue a fait savoir au Detroit Free Press : « Je ne réponds pas à ses tweets… je ne peux perdre mon temps à ça ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...