Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

TLV Partners : 250 M de $ pour un fonds d’investissement dans les jeunes start-ups

La société lance son 5e fonds pour soutenir les start-ups fondées par des Israéliens dans les domaines de l'IA, de la cyber-sécurité, de la FinTech, et de la BioTech

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

TLV Partners dirigé par, de gauche à droite, Rona Segev, Eitan Bek, Adi Yarel-Toledano et Shahar Tzafrir. (Crédit : Eyal Tueg)
TLV Partners dirigé par, de gauche à droite, Rona Segev, Eitan Bek, Adi Yarel-Toledano et Shahar Tzafrir. (Crédit : Eyal Tueg)

La société de capital-risque TLV Partners, basée à Tel Aviv, a annoncé lundi avoir levé 250 millions de dollars de nouveaux fonds pour investir dans des start-ups innovantes fondées par des Israéliens en phase de démarrage.

Ces 250 millions de dollars constituent le cinquième fonds de la société, TLV Partners V, et portent ses actifs sous gestion à 1 milliard de dollars. Le fonds investira dans des start-ups en phase de démarrage fondées par des entrepreneurs israéliens exceptionnels, en se concentrant sur des secteurs tels que les outils de développement, l’IA, la cyber-sécurité, la FinTech et la biotechnologie, a déclaré la société de capital-risque.

TLV Partners prévoit d’utiliser le capital levé du cinquième fonds pour réaliser environ 25 investissements d’amorçage et de série A, initialement de l’ordre de 4 à 8 millions de dollars chacun, et dans les tours ultérieurs pourrait soutenir chaque entreprise jusqu’à 20 millions de dollars.

TLV Partners a été fondé en 2016 par les entrepreneurs et capital-risqueurs Rona Segev et Eitan Bek, qui travaillaient auparavant pour la société de capital-risque israélienne Pitango. Ils sont rejoints par Shahar Tzafrir, précédemment chez Magma Venture Partners, en tant qu’associés directeurs, et Adi Yarel-Toledano, également anciennement chez Magma, en tant qu’associé et directeur-financier. La société a investi dans 60 start-ups et est l’une des sociétés de capital-risque les plus actives d’Israël.

L’annonce de ce cinquième fonds intervient alors que la crise technologique mondiale, combinée à l’incertitude politique locale, a entraîné ces derniers mois un arrêt presque complet des transactions. Le ralentissement des investissements et la baisse des valorisations technologiques ont contraint certaines sociétés de capital-investissement et de capital-risque à revoir à la baisse la taille de leurs fonds.

Le nombre de premiers investissements réalisés par les 10 fonds de capital-risque les plus actifs dans des entreprises high-tech israéliennes au cours du premier trimestre de cette année a chuté au niveau le plus bas depuis au moins 2015, selon un rapport publié par IVC Research et le cabinet d’avocats Gornitzky GNY le mois dernier.

Des employés du secteur de la high-tech défilant pour protester contre le projet de remaniement du système judiciaire du gouvernement, à Tel Aviv, le 31 janvier 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Les 10 investisseurs en capital-risque les plus actifs, qui, en 2022, représentaient 58 % du total des fonds levés, n’ont réalisé que trois investissements initiaux – lorsqu’un fonds de capital-risque ajoute pour la première fois une entreprise à son portefeuille d’investissement – au cours des trois premiers mois de l’année, contre 30 au cours de la même période en 2022, selon les données.

Pour l’industrie du capital-risque, 2022 reste la deuxième meilleure année avec 56 sociétés israéliennes de capital-risque qui ont levé 4,5 milliards de dollars, soit une baisse de 15 % par rapport au record de 5,6 milliards de dollars atteint en 2021. Les 10 investisseurs les plus actifs en 2022 se sont concentrés sur les premiers tours de financement d’amorçage et de série A, investissant principalement dans des entreprises de cyber-sécurité et de FinTech.

« Alors que nous traversons une période de turbulences en Israël, notre engagement envers nos fondateurs reste inébranlable », a déclaré Tzafrir, associé directeur chez TLV Partners. « Nous considérons ces défis comme des opportunités d’innover, de construire et de progresser. »

« L’annonce du Fonds V, qui fait partie de notre fonds d’un milliard de dollars, souligne notre optimisme inébranlable à l’égard de nos fondateurs, de notre nation et de la promesse d’une démocratie résiliente », a ajouté Shafrir.

Au début de l’année, TLV Partners s’est joint à un grand nombre de cadres supérieurs et de sociétés financières pour avertir que la refonte du système judiciaire prévue par le gouvernement de coalition de droite menaçait la démocratie et était prête à nuire à l’industrie technologique locale florissante. Les changements prévus dans le système judiciaire du pays pourraient contraindre les meilleurs cerveaux à partir et les entrepreneurs technologiques locaux à créer des start-ups en dehors d’Israël, a averti la société de capital-risque.

« Nous sommes ici, nous sommes prêts et nous sommes forts – ensemble », a déclaré Shafrir.

La société a annoncé son premier fonds de 110 millions de dollars en 2016, suivi d’un fonds de 150 millions de dollars en 2018 et d’un troisième fonds du même montant en 2020. À ce troisième fonds s’ajoute un fonds de croissance de 60 millions de dollars pour les fondateurs existants. En 2021, elle a lancé un quatrième fonds de 220 millions de dollars pour soutenir les nouvelles entreprises et une initiative supplémentaire de 100 millions de dollars pour soutenir les entreprises du portefeuille et les fondateurs.

Les start-ups dans lesquelles TLV Partners a investi ont levé plus de 4 milliards de dollars et emploient plus de 4 000 personnes. Parmi les entreprises de son portefeuille figurent Aidoc, une société israélienne d’imagerie médicale basée sur l’IA, Next Insurance, une entreprise de technologie des données, Datagen, et Quantum Machines, qui développe un langage universel standard pour les ordinateurs quantiques et une plateforme unique qui les aide à fonctionner.

« Le succès des entreprises de notre portefeuille va bien au-delà de l’investissement financier. Il repose sur un véritable partenariat fondé sur la confiance, la transparence et une vision commune », a déclaré Toledano, partenaire général et directeur financier de TLV Partners. « Nous nous considérons privilégiés d’avoir soutenu 60 entreprises exceptionnelles et 130 fondateurs remarquables dont le succès reste notre priorité absolue. »

« Nous sommes honorés de travailler à leurs côtés pour réaliser leurs ambitions audacieuses », a déclaré Toledano.

Depuis sa création, 10 des start-ups dans lesquelles TLV Partners a investi ont connu des sorties, notamment la start-up israélienne Granulate, rachetée par le géant américain des semi-conducteurs Intel ; la société israélienne d’analyse marketing Oribi, rachetée par LinkedIn de Microsoft ; le géant mondial de l’immobilier JLL, racheté par la société israélienne d’analyse Skyline ; et la plateforme de gestion de freelance Stoke Talent, rachetée par le marché du travail freelance Fiverr.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.