Toujours loin de la majorité, Lapid finalise l’accord de coalition avec Meretz
Rechercher

Toujours loin de la majorité, Lapid finalise l’accord de coalition avec Meretz

A 8 jours de l'expiration de son mandat pour former une coalition, le chef de Yesh Atid remet à la faction de gauche la Santé, l'Environnement et la Coopération Régionale

Nitzan Horowitz, le chef du Meretz. (Crédit : Flash90)
Nitzan Horowitz, le chef du Meretz. (Crédit : Flash90)

L’accord de coalition entre les partis Yesh Atid et Meretz est presque terminé.

Lapid dispose encore de huit jours pour former un gouvernement, mais il a admis lundi que cela pourrait être impossible.

Selon la Douzième chaîne, l’accord avec Meretz donne au parti trois ministères.

Le leader de parti, Nitzan Horowitz, devrait être ministre de la Santé, Tamar Zandberg, ministre de la Protection de l’Environnement et Issawi Frej, ministre de la Coopération régionale.

Certains analystes ont pointé mardi le fait que le numéro 3 du parti Meretz, Yair Golan, ne figurait pas sur la liste des ministres.

Pour certains analystes, le fait que le numéro 3 du parti Meretz, Yair Golan, ne figurait pas sur la liste des postes ministériels proposés, est un clin d’œil au leader de Yamina, Naftali Bennett, sans lequel Lapid ne pourra pas former de coalition.

Bennett s’est retiré des négociations de coalition avec Lapid il y a deux semaines, alors que les combats avec le Hamas étaient en cours, mais certains pensent qu’il préfèrerait un gouvernement d’unité avec le centre-gauche à une cinquième élection.

Alors qu’il négociait encore avec Lapid, Bennett aurait demandé que Golan ne soit pas nommé au cabinet, en raison des déclarations controversées de l’ancien chef d’état-major adjoint de Tsahal.

Les dirigeants du « bloc du changement » ont affirmé qu’ils seraient en mesure de former un gouvernement – si Naftali Bennett de Yamina y adhère, a indiqué la Treizième chaîne.

« Le gouvernement est presque scellé. Nous attendons Bennett », a déclaré un responsable anonyme à la chaîne.

Si Lapid ne parvient pas à former un gouvernement d’ici le 2 juin, la Knesset disposera de 21 jours pour tenter de nommer l’un de ses membres au poste de Premier ministre et de voter pour former un gouvernement.

Dans le cas contraire, la 24e Knesset sera dissous pour permettre la tenue d’élections anticipées, les cinquièmes en deux ans et demi.

Meretz et Yesh Atid se sont étroitement coordonnés dans le cadre des pourparlers de coalition.

Le député Frej de Meretz a rédigé un projet de loi qui devrait être soumis le 2 juin si Lapid ne parvient pas à former une coalition qui dissoudrait la Knesset sans attendre les 21 jours.

L’objectif est de priver Benjamin Netanyahu d’une deuxième chance de tenter de former une coalition, après l’échec de la première tentative le mois dernier.

Cependant, il n’est pas certain qu’il disposerait d’une majorité au Parlement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...