« Tous les Suisses d’Israël devraient s’enregistrer auprès de l’Ambassade »
Rechercher

« Tous les Suisses d’Israël devraient s’enregistrer auprès de l’Ambassade »

Le président de la branche israélienne des Suisses de l'étranger aurait préparé "un plan d'urgence" face aux menaces à la frontière nord

Le drapeau suisse. Illustration. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia Commons)
Le drapeau suisse. Illustration. (Crédit : CC BY-SA/Wikimedia Commons)

Une semaine jour pour jour après une attaque chimique présumée dans la ville rebelle de Douma, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne ont mobilisé navires de guerre et avions de chasse pour cibler des sites militaires et des centres de recherche du régime syrien.

Aussi impressionnantes soient-elles, ces frappes ne risquent toutefois pas de bouleverser l’équilibre des forces qui s’affrontent en Syrie, ravagée depuis 2011 par une guerre complexe qui a fait plus de 350 000 morts.

Face à ces bouleversements à quelques dizaines de kilomètres de la frontière nord d’Israël, l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE) établis en Israël dit cependant avoir « préparé un plan d’urgence » par la voix de son président Erich Bloch.

Il conseille à tous les ressortissants suisses de se faire enregistrer à l’ambassade helvète.

« Les Suisses vivent principalement dans les grandes villes et dans certains kibboutz au nord du pays, a-t-il expliqué à Swissinfo. Pour ces derniers, il fait certainement sens de s’inscrire auprès de l’ambassade de Suisse à Tel-Aviv. C’est particulièrement vrai dans les kibboutz de Chanita et Baram, où vivent de nombreux Suisses ».

Si les tensions s’accumulent au nord, le danger n’est pas absent du sud d’Israël, où les tensions aux abords de Gaza connaissent un nouveau chapitre avec la destruction d’un tunnel d’attaque du Hamas dimanche matin.

« Au sud, ajoute Erich Bloch près de la bande de Gaza, les habitants du kibboutz de Magen et des villes de Sderot et Ashkelon se trouvent également en première ligne. Plus globalement, tous les citoyens suisses en Israël devraient s’enregistrer auprès de l’ambassade ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...