Rechercher

Trois cas du nouveau variant du Covid en Israël – ministère de la Santé

Les cas ont été confirmés chez des Israéliens revenant de l'étranger ; le variant BA.2.75 semble très contagieux et pourrait contourner l'immunité conférée par les vaccins

Des personnels médicaux procèdent à des tests sur les passagers pour détecter la COVID-19 à l’aéroport international Ben Gurion, le 8 mars 2021. (Crédit : Flash90)
Des personnels médicaux procèdent à des tests sur les passagers pour détecter la COVID-19 à l’aéroport international Ben Gurion, le 8 mars 2021. (Crédit : Flash90)

Trois cas de la nouvelle mutation d’Omicron, apparue dans de nombreux pays, ont été détectés en Israël, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Selon les scientifiques, cette variante – appelée BA.2.75 – pourrait se propager rapidement et contourner l’immunité conférée par les vaccins et les infections antérieures.

On ne sait pas encore si ce nouveau sous-variant est susceptible de causer des troubles plus graves que d’autres mutations de l’Omicron, dont le variant BA.5, très répandue dans le monde.

Les trois cas ont été détectés chez des personnes revenant de l’étranger. L’une des personnes infectées revenait d’Inde et deux autres de France, a précisé le ministère.

« Le ministère de la Santé continuera à suivre l’évolution de la situation et à tenir le public informé », indique le communiqué.

Selon les dernières données du ministère de la Santé, 4 357 personnes ont été testées positives au virus en Israël samedi, avec un taux de résultats positifs de 36,71%. Il y a actuellement 435 patients gravement malades. Le virus a fait 11 168 victimes en Israël depuis le début de la pandémie.

La détection des cas de coronavirus chez les personnes débarquant en Israël est plus difficile aujourd’hui, car depuis le mois de mai, les tests PCR ne sont plus obligatoires pour les voyageurs, qu’ils soient Israéliens ou étrangers, à leur arrivée en Israël. Le nombre réel de cas de BA.2.75 en Israël pourrait donc être beaucoup plus élevé.

Jusqu’à présent, le nouveau variant a surtout gagné du terrain en Inde, où il a été détecté pour la première fois en mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...