Trois Juifs hassidiques meurent du COVID-19 à New York
Rechercher

Trois Juifs hassidiques meurent du COVID-19 à New York

Leur mort a été prononcée quelques heures après leur arrivée à l'hôpital ; le déni communautaire entraîne un pic du virus chez les orthodoxes, selon une source

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Des personnels médicaux amènent un malade au centre médical Maimonides de Brooklyn, à New York City, le 14 septembre 2020 (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)
Des personnels médicaux amènent un malade au centre médical Maimonides de Brooklyn, à New York City, le 14 septembre 2020 (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)

Trois membres de la communauté juive hassidique de New York ont succombé des suites du COVID-19 au cours des quatre derniers jours. Plusieurs communautés orthodoxes ont été récemment identifiées comme des foyers endémiques dans le cadre d’une recrudescence de la propagation du coronavirus.

Les trois hommes étaient déjà gravement malades à leur arrivée au centre médical Maimonides de Borough Park, un quartier de Brooklyn, a noté le New York Post. Leur mort a été prononcée quelques heures après leur admission.

« Il y a un déni endémique du COVID-19 au sein de la communauté et la désinformation sur le virus abonde », a déploré une source auprès du Post.

« Les gens ne se font pas dépister et ils refusent les soins, même lorsqu’ils sont malades. C’est profondément regrettable », a-t-elle ajouté.

La source a précisé que toutes les victimes n’étaient pas des personnes âgées.

L’hôpital de Brooklyn n’a pas fourni d’informations supplémentaires. Il a néanmoins émis un communiqué affirmant que, « comme cela a été rapporté, il y a eu récemment une augmentation du nombre de malades atteints par le COVID-19 ».

Une femme sort d’une pharmacie dans le quartier de Borough Park, à Brooklyn, à New York, le 23 septembre 2020. (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)

L’hôpital Mount Sinai voisin, à Midwood, a également connu un essor du nombre de patients touchés par le coronavirus avec 40 admissions la semaine dernière – contre 20 à 25 jusqu’à présent, a fait savoir le Post.

La ville de New York a menacé de mettre en place des mesures drastiques dès mardi prochain – au lendemain de Yom Kippour – après plusieurs jours de mises en garde répétées sur la hausse des cas de coronavirus dans les quartiers ultra-orthodoxes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...