Trump nomme l’ancienne co-propriétaire de Dodgers comme ambassadrice en France
Rechercher

Trump nomme l’ancienne co-propriétaire de Dodgers comme ambassadrice en France

Jamie McCourt, qui est juive et qui a servi comme co-présidente de la campagne de Trump en Californie, sera également la représentante américaine auprès de Monaco

Jamie McCourt au TEDxHolyLand en 2010 (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Jamie McCourt au TEDxHolyLand en 2010 (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Le président américain Donald Trump a nommé Jamie McCourt, l’ancienne co-propriétaire et PDG des Los Angeles Dodgers, comme ambassadrice en France.

McCourt, une entrepreneuse et avocate, sera également ambassadrice à Monaco, a déclaré la Maison Blanche dans son communiqué jeudi.

McCourt « possède une vision mondiale unique, ayant vécu et travaillé à la fois dans le pays et à l’étranger dans différentes industries, le sport, le droit, la finance, l’éducation et l’immobilier », précisait le communiqué.

En 2016, elle avait la fonction de représentante présidentielle et co-présidait de la campagne Trump pour l’état de Californie. McCourt a ensuite travaillé dans le comité de transition financière pour Trump comme nouveau président élu.

McCourt, qui est juive, a perdu sa place chez les Dodgers quand elle et son mari, Frank, ont trouvé un accord en 2011 dans leur divorce très médiatisé ; elle a renoncé à la propriété de l’équipe de baseball.

Selon sa biographie, elle a obtenu une licence en français à l’Université de Georgetown et elle « a un diplôme » de l’université de la Sorbonne à Paris. Elle a également passé un semestre à la faculté de droit de l’Université hébraïque à Jérusalem

Jamie Entreprises, fondée en 2009, investit principalement dans les technologies des start-ups, de l’immobilier de luxe et les projets de biotechnologies. Elle soutient les Amis américains de l’Université hébraïque et les Jeux Maccabiah.

Lors de la campagne présidentielle, McCourt a montré très tôt son soutien pour la politique économique de Trump et a donné plus de « 400 000 dollars » pour le fonds de la « Victoire de Trump », selon le Los Angeles Times.

McCourt était à l’origine nommée pour être ambassadrice américaine en Belgique, mais la Maison Blanche a retiré la nommination et l’a remplacée par la France. Sa nomination doit encore être approuvée par le Sénat contrôlé par les Republicains.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...