Trump soutient Jexodus qui appelle les Juifs à quitter le parti Démocrate
Rechercher

Trump soutient Jexodus qui appelle les Juifs à quitter le parti Démocrate

Le président américain a tweeté en citant une porte-parole du nouveau groupe Républicain affirmant que les Démocrates ne s'occupent pas d'Israël"

Le président américain Donald Trump salue de la main alors qu'il marche sur la Pelouse sud de la Maison Blanche en descendant de l'hélicoptère Marine One, le 10 mars 2019 à Washington. (AP Photo/Alex Brandon)
Le président américain Donald Trump salue de la main alors qu'il marche sur la Pelouse sud de la Maison Blanche en descendant de l'hélicoptère Marine One, le 10 mars 2019 à Washington. (AP Photo/Alex Brandon)

WASHINGTON (JTA) — Le président américain Donald Trump a fait la promotion sur son compte Twitter d’un groupe formé par des Républicains qui espère détourner de jeunes Juifs du parti Démocrate.

« Les Juif quittent le parti Démocrate », a écrit Trump mardi sur Twitter, citant Elizabeth Pipko, porte-parole de « Jexodus », qui est apparue le même matin sur le plateau de l’émission « Fox and Friends » du réseau Fox News.

Le groupe Jexodus a été formé le mois dernier à la Conférence d’action politique conservatrice par Jeff Ballabon, un stratège républicain qui a été conseiller durant la campagne présidentielle de Trump. Pipko, âgée de 23 ans, est un ancien membre de l’équipe de campagne de Trump.

Dans un communiqué de presse annonçant son lancement, Jexodus a écrit: « Nous sommes de fiers Juifs issus de la génération Y, fatigués de vivre en servitude des politiques gauchistes. Nous rejetons l’hypocrisie, l’anti-Américanisme et l’antisémitisme de l’extrême gauche. Des progressistes, des Démocrates et beaucoup trop d’anciennes organisations juives prennent notre soutien pour acquis. Après tout, nous sommes Juifs, et les Juifs votent pour les Démocrates. »

Dans le tweet qu’il a publié peu après le programme de « Fox et amis », Trump a poursuivi : « ‘Nous avons vu beaucoup de politiques anti-Israël commencer sous l’administration Obama, et cela devient de pire en pire. Il y a de l’antisémitisme dans le parti Démocrate. Ils ne s’occupent pas d’Israël ou du peuple juif’. Elizabeth Pipko, Jexodus.”

Les commentaires de Trump s’inscrivent dans le contexte d’une polémique au sein du parti dDémocrate qui a été déclenchée par des remarques de l’élue démocrate du Minnesota Ilhan Omar, qui ont été jugés par des Démocrates juifs comme une calomnie antisémite. Des responsables juifs démocrates à la Chambre des représentants ont tenté de faire passer une résolution condamnant ce type de clichés antisémites qui ont été perçus dans les commentaires d’Omar. La résolution a finalement été élargie, sous la pression des progressistes du parti, pour inclure l’homophobie et d’autres formes d’intolérance.

La semaine dernière, Trump a déclaré que les Démocrates étaient un « parti anti Juif », entraînant des critiques de responsables démocrates, y compris le sénateur Chuck Schumer de New York, chef de l’opposition au sénat. Au cours du weekend, le président aurait dit lors d’une réunion privée de donateurs républicains que les Démocrates « détestent les Juifs ».

Elizabeth Pipko au Grand Hôtel Tribeca à New York en 2015. En tant que porte-parole du groupe Jexodus, elle a traité le parti Démocrate d’antisémite. (Jamie McCarthy/Getty Images via JTA)

Mardi, le Conseil démocrate juif d’Amérique (JDCA) a publié les données d’un sondage Facebook sur la dernière élection présidentielle montrant un déclin du soutien juif pour le candidat républicain.

« Président Trump – rétablissons les faits », a déclaré le JDCA. Les Républicains ont perdu du soutien parmi les électeurs juifs depuis que vous êtes en poste. »

Sur le site internet de Jexodus, Pipko est décrite comme un « mannequin international, un membre de la campagne 2016 de Trump, une poétesse, une patriote et une juive issue de la génération Y très fière ».

Elle et son mari, Darren Centinello, membre de la campagne Trump 2020, se sont mariés en décembre lors d’une cérémonie juive orthodoxe au Club Mar-a-Lago de Palm Beach en Floride qui appartient à Trump.

« Nous avions invité le président mais, malheureusement, c’était juste avant le début du shutdown fédéral », a-t-elle déclaré dans le New York Post l’année dernière, dans une article expliquant comment elle avait eu le sentiment qu’elle devait cacher son travail pour Trump afin de protéger sa carrière de mannequin. « Nos invitations étaient des casquettes rouges où l’on pouvait lire ‘Make Marriage Great Again’, avec une étiquette qui donnait les informations sur le mariage. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...