Israël en guerre - Jour 256

Rechercher
En direct

A Tel Aviv, des familles d’otages réclament un accord, craignent que l’opération de sauvetage ne nuise aux autres captifs

Le Hezbollah affirme avoir tiré pour la première fois des roquettes Falaq-2 sur Israël ; Noa Argamani, Almog Meir Jan, Andrey Kozlov et Shlomo Ziv ont été sauvés lors d'une opération militaire audacieuse

Vue aérienne d'une manifestation anti-gouvernement, à Tel Aviv, le 8 juin 2024. (Crédit : Amir Goldstein)
Vue aérienne d'une manifestation anti-gouvernement, à Tel Aviv, le 8 juin 2024. (Crédit : Amir Goldstein)

Almog Meir Jan : « Merci, merci à tous, Am Yisrael Chaï »

L'otage secouru Almog Meir Jan retrouve sa famille au centre médical Sheba, le 8 juin 2024. (Armée)
L'otage secouru Almog Meir Jan retrouve sa famille au centre médical Sheba, le 8 juin 2024. (Armée)

Almog Meir Jan fait ses premiers commentaires aux médias après avoir été sauvé de huit mois de captivité à Gaza plus tôt dans la journée.

« Merci, merci à tous, Am Yisrael Chaï », a-t-il déclaré à la radio publique Kann. « Je vais tout à fait bien maintenant, je suis avec ma famille qui me soutient. Merci pour tout. »

Sa mère Orit a déclaré à la radio que son véritable état reste à être déterminé, ajoutant que la famille est profondément émue et qu’il y a un « flot d’émotions » car beaucoup lui ont rendu visite aujourd’hui à l’hôpital.

Les parents de l’otage secouru Andrey Kozlov en route pour Israël

Les parents de l'otage israélo-russe secouru Andrey Kozlov à l'aéroport de Saint-Pétersbourg en route pour Israël, le 8 juin 2024. (Crédit : Ministère israélien des Affaires étrangères)
Les parents de l'otage israélo-russe secouru Andrey Kozlov à l'aéroport de Saint-Pétersbourg en route pour Israël, le 8 juin 2024. (Crédit : Ministère israélien des Affaires étrangères)

Les parents d’Andrey Kozlov, l’otage russo-israélien sauvé de Gaza aujourd’hui avec trois autres personnes enlevées, sont en route de Saint-Pétersbourg vers Israël, selon le ministère des Affaires étrangères.

Ils atterriront en Israël dimanche matin et se rendront directement au centre hospitalier Sheba pour retrouver leur fils.

Blinken salue la libération des otages et appelle le Hamas à accepter l’accord proposé

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a salué le sauvetage par les forces israéliennes de quatre otages détenus par le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza.

« Les États-Unis n’auront de cesse que tous les otages ne soient ramenés chez eux », a déclaré Blinken.

« La proposition que le président [Joe] Biden a présentée il y a huit jours apporterait un soulagement à la fois à la population de Gaza et aux otages restants et à leurs familles grâce à un cessez-le-feu immédiat qui pourrait conduire à la libération de tous les otages, à un afflux d’aide humanitaire, à la reconstruction de Gaza et à une fin durable de la guerre », a-t-il ajouté.

« Le seul obstacle à ce cessez-le-feu est le Hamas. Il est temps qu’il accepte l’accord », a souligné Blinken.

L’ex-otage Noa Argamani fête l’anniversaire de son père

L’otage sauvée de Gaza plus tôt dans la journée, Noa Argamani, célébrant l’anniversaire de son père ,à l’hôpital Ichilov, à Tel Aviv, le 8 juin 2024. (Crédit : Hôpital Ichilov)

L’otage secourue Noa Argamani fête l’anniversaire de son père Yaakov avec lui, des membres de sa famille et le personnel soignant à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv.

Noa Argamani a été secourue aujourd’hui à Gaza par des officiers de l’unité antiterroriste de la police de Yamam, ainsi que par l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et des forces de l’armée israélienne, dans le cadre d’une mission héroïque coordonnée.

Noa a été extraite d’un appartement situé à Nuseirat, au centre de Gaza, tandis que ses compagnons de captivité, Almog Meïr Jan, Andrey Kozlov et Shlomi Ziv, ont été sauvés d’une habitation voisine située dans le même camp de réfugiés.

Noa a d’abord été transportée par hélicoptère au centre hospitalier de Sheba à Ramat Gan avec les autres otages secourus. Cependant, elle a été transférée pour des soins continus à Ichilov afin d’être proche de sa mère Liora, qui y est traitée pour un cancer du cerveau en phase terminale.

Nava Rozolyo s’en prend à Gantz qui n’a pas démissionné du gouvernement

Nava Rozolyo, organisatrice des manifestations, s'exprime lors d'un rassemblement à Herzliya, le 8 juin 2024. (Autorisation/Capture d'écran)
Nava Rozolyo, organisatrice des manifestations, s'exprime lors d'un rassemblement à Herzliya, le 8 juin 2024. (Autorisation/Capture d'écran)

Une organisatrice du mouvement de protestation anti-gouvernemental, Nava Rozolyo, qui a pris la parole lors d’un rassemblement organisé à la mairie de Herzliya, a remercié le chef d’état-major Herzi Halevi et le responsable du Shin Bet Ronen Bar, en plus de la police israélienne et des forces de sécurité, pour l’opération de sauvetage qui a permis à quatre otages qui étaient détenus par le Hamas de recouvrer la liberté.

Elle a ensuite fait part de sa colère à l’égard du gouvernement actuel – en commençant par le membre du cabinet de guerre Benny Gantz, qui a annulé une conférence de presse qui était planifiée ce soir et qui devait être l’occasion, pour lui, d’annoncer son départ du gouvernement.

« Pour la millième fois, Benny Gantz ne fait pas ce qu’il a dit qu’il ferait », a déploré Rozolvo, avocate qui est l’une des activistes à la tête du mouvement de protestation anti-gouvernemental.

Elle a comparé Gantz au petit garçon hollandais du livre de Hans Brinker qui bouche une digue à l’aide de son doigt et qui sauve ainsi son pays.

« Il a rejoint ce gouvernement désastreux », a dit Rozolvo. « Nous ne sommes pas aux Pays-Bas et cela fait des mois que nous l’interpellons – il ne sauvera pas le village, il n’a rien pu empêcher au cours des huit derniers mois dans quelque domaine que ce soit ».

Rozolyo a affirmé que le président Joe Biden était le seul qui était en mesure de sauver Israël.

Elle a appelé les Israéliens à descendre dans les rues pour remettre le pays dans la bonne direction.

Le cas échéant, a-t-elle ajouté, « ce sera catastrophe sur catastrophe » et le gouvernement actuel « détruira le rêve sioniste et tout ce que nous avons accompli au cours des 76 dernières années ».

« Tout le monde doit se dresser, aller sur les ponts, sur les places des villes, sur les routes et dans la capitale, et nous hurlerons devant la Knesset, partez, partez, partez ! », a-t-elle poursuivi. « Nous allons nous assurer qu’il entendra ».

Tsahal frappe des cibles terroristes au Liban ; le Hezbollah affirme avoir tiré pour la première fois des roquettes Falaq-2 sur Israël

Les avions de combat israéliens ont achevé une vague de frappes aériennes dans le sud du Liban il y a peu, ciblant une cellule et des lanceurs de roquettes, indique l’armée israélienne.

La cellule du Hezbollah a été identifiée dans un bâtiment utilisé par le groupe terroriste chiite libanais à Markaba. Peu de temps après, le bâtiment a été frappé, indique Tsahal.

Les avions de combat ont également frappé quatre lance-roquettes groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah à Chihine, Zibqin, Hanine et Houla.

Plus tôt dans la soirée, un barrage de cinq roquettes du Hezbollah sur Etzba HaGalil a déclenché un incendie, rapporte l’armée.

Plusieurs autres missiles guidés anti-char ont été lancés sur Malkia et Misgav Am, causant des dégâts aux bâtiments et déclenchant un autre incendie dans ce dernier.

Tsahal affirme avoir bombardé les foyers d’incendie à l’aide de son artillerie.

Les pompiers s’efforcent d’éteindre les incendies.

Le Hezbollah a revendiqué au moins dix attaques sur le nord d’Israël aujourd’hui, affirmant avoir utilisé pour la première fois des roquettes lourdes Falaq-2.

Tsahal : 2 roquettes tirées de Gaza vers Sderot, l’une interceptée et la seconde tombe dans une zone ouverte

Deux roquettes ont été lancées depuis le nord de la bande de Gaza vers la région de Sderot il y a peu de temps.

L’armée israélienne indique que l’une d’entre elles a été interceptée par le système de défense anti-missile « Dôme de fer », tandis que la seconde a touché une zone ouverte près de Kfar Aza.

Aucun blessé n’est à déplorer.

Noa Argamani retrouve sa mère dans un état grave, atteinte d’un cancer en phase terminale

Noa Argamani arrivant à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv pour retrouver sa mère Liora, atteinte d'un cancer du cerveau en phase terminale, le 8 juin 2024. (Crédit : Hôpital Ichilov)
Noa Argamani arrivant à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv pour retrouver sa mère Liora, atteinte d'un cancer du cerveau en phase terminale, le 8 juin 2024. (Crédit : Hôpital Ichilov)

Noa Argamani, sauvée par les troupes israéliennes de Gaza où elle était retenue en otage, a retrouvé sa mère Liora, atteinte d’un cancer en phase terminale, indique le directeur de l’hôpital Ichilov de Tel Aviv.

« Toute la famille a été réunie », a déclaré le professeur Roni Gamzu, selon le site d’information Ynet.

« La mère de Noa est hospitalisée ici en raison d’un cancer très avancé, les huit derniers mois ont été extrêmement complexes et difficiles, et son état a progressé même au cours des derniers jours, c’est une situation grave », a déclaré Gamzu.

« Ces retrouvailles ont eu lieu après de nombreux mois d’attente. Noa a appris avec toute la famille l’état de santé complexe de sa mère. Noa elle-même est en bonne santé et continuera bien sûr à subir des examens et des évaluations », a ajouté Gamzu.

Liora Argamani dans un message vidéo enregistré pour sa fille, Noa Argamani, retenue en otage par le Hamas depuis le 7 octobre 2023. (Crédit : Sarai Givaty et Keren Kozlova)

Liora Argamani, 61 ans, est atteinte d’un cancer du cerveau de stade 4 et a déclaré que son dernier souhait était de revoir sa fille.

Des alertes à la roquette retentissent dans les localités proches de Gaza

Des sirènes d’alertes avertissent de l’arrivée de tirs de roquettes dans un certain nombre de localités proches de la frontière de Gaza.

Les alertes sont entendues à Sderot, Kfar Aza, Ibim, Nir Am et Mefalsim.

Tsahal : moins de 100 victimes dont des terroristes dans l’opération de sauvetage ; le Hamas revendique 210 « martyrs »

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré que ses forces avaient essuyé des tirs intenses lors de l’opération de sauvetage à Nuseirat, dans la bande de Gaza, et qu’elles avaient riposté en tirant « depuis l’air et depuis la rue ».

« Nous savons qu’il y a eu moins de 100 victimes [palestiniennes]. Je ne sais pas combien d’entre eux sont des terroristes », a-t-il déclaré lors d’une réunion avec des journalistes, rapportée par Reuters.

Selon l’AFP, le bureau des médias du groupe terroriste palestinien du Hamas affirme que « 210 martyrs » ont été tués et plus de 400 blessés, et accuse Tsahal d’avoir commis un « massacre » et de s’être engagé dans une « agression brutale et sauvage sur le camp de Nuseirat ». Les chiffres du groupe terroriste ne peuvent être vérifiés et ne font pas de distinction entre ses propres terroristes et les civils.

Reuters cite des ambulanciers et des habitants de Gaza qui affirment que des dizaines de personnes ont été tuées au cours de l’opération.

L’armée a déclaré que les quatre otages étaient détenus au domicile de familles de Gaza dans deux bâtiments contrôlés par le Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.