Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Qui sont les 4 otages israéliens secourus samedi ?

Noa Argamani, 26 ans, Almog Meïr Jan, 22 ans, Andrey Kozlov, 27 ans, et Shlomi Ziv, 41 ans, ont été capturés le 7 octobre au Festival Supernova et retenus à Gaza 246 jours

Les 4 otages sauvés lors d'une opération de sauvetage dans la bande de Gaza le 8 juin : Shlomi Ziv (en haut à gauche), Andrey Kozlov (en haut à droite), Almog Meïr Jan (en bas à gauche) et Noa Argamani. (Crédit : Autorisation)
Les 4 otages sauvés lors d'une opération de sauvetage dans la bande de Gaza le 8 juin : Shlomi Ziv (en haut à gauche), Andrey Kozlov (en haut à droite), Almog Meïr Jan (en bas à gauche) et Noa Argamani. (Crédit : Autorisation)

L’armée israélienne a annoncé ce samedi avoir libéré quatre otages israéliens, en vie et en bonne santé, lors d’une opération militaire « difficile » à Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza.

Noa Argamani, 26 ans, Almog Meïr Jan, 22 ans, Andrey Kozlov, 27 ans, et Shlomi Ziv, 41 ans, avaient été pris en otage le 7 octobre sur le site du Festival Supernova, non loin du kibboutz Reïm, dans le sud d’Israël, lors de l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas, qui a déclenché la guerre en cours dans la bande de Gaza.

Samedi matin, ils ont été secourus dans deux lieux différents au cœur de Nousseirat, a indiqué Tsahal, le Forum des familles des otages et disparus saluant pour sa part un « triomphe miraculeux ».

À ce jour, 116 otages sur les 251 enlevés le 7 octobre sont toujours retenus à Gaza, dont 41 sont morts, selon l’armée.

Voici ce que l’on sait des quatre otages libérés samedi.

Noa Argamani, 26 ans

Noa Argamani, 26 ans, enlevée lors du massacre du Festival Supernova le 7 octobre 2023, secourue le 8 juin 2024. (Crédit : Autorisation)

L’image de cette Israélienne criant « Ne me tuez pas ! » à des terroristes du Hamas a fait le tour du monde. Etudiante à l’Université Ben Gurion de Beer Sheva, elle a été enlevée lors de la rave-party Tribe of Nova.

Une vidéo apparaîtra par la suite sur les réseaux sociaux, la montrant en train de boire de l’eau d’une bouteille à Gaza.

Son compagnon, Avinathan Or, ingénieur de 30 ans, est toujours captif.

La mère sino-israélienne de Noa, dont les jours sont comptés en raison d’un cancer du cerveau, s’était inquiétée dans une vidéo largement relayée de ne pas avoir l’occasion de revoir sa fille avant de mourir.

À  LIRE : L’otage Noa Argamani, 26 ans, vue dans l’une des premières vidéos du Hamas

Andrey Kozlov, 27 ans

Habitant de Rishon Lezion, au sud de Tel Aviv, le Russe Andrey Kozlov, 27 ans, participait en tant qu’agent de sécurité au Festival Supernova lorsque l’événement fut pris d’assaut le 7 octobre.

En contact avec son père et avec des amis, il ne donna plus de signe de vie à partir de 9h00. Sa famille sera informée trois semaines après de son enlèvement.

Les otages sauvés Shlomi Ziv (deuxième à partir de la gauche, en tee-shirt noir) et Andrey Kozlov (à droite) lors de leur retour en Israël, le 8 juin 2024. (Crédit : Capture d’écran de la Treizième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Né à Saint-Pétersbourg, il était arrivé récemment en Israël.

À LIRE : Andrey Kozlov, agent de sécurité à la rave Supernova

Shlomi Ziv, 41 ans 

Shlomi Ziv, qui a eu 41 ans depuis son enlèvement, faisait partie du service de sécurité du Festival Supernova organisé dans le désert, selon la presse israélienne. L’une de ses deux sœurs lui a parlé à 7h30 le jour de l’assaut. Il lui a dit qu’il allait bien, qu’il tentait de fuir en voiture mais qu’il y avait un embouteillage pour quitter la zone du festival.

Shlomi Ziv, membre du service de sécurité du Festival Supernova, enlevé lors du massacre du Festival Supernova le 7 octobre 2023, secouru le 8 juin 2024. (Crédit : Autorisation)

Sa dernière conversation a eu lieu un peu plus tard, avec son autre sœur. Essoufflé, il lui a dit « je te rappelle ».

Il était allé au festival avec deux amis, Aviv Eliyahu, responsable de la sécurité de la rave, ainsi qu’un ami et un autre agent de sécurité, Jake (Kobi) Marlow, qui assuraient également la sécurité de l’évènement et ont été tués.

A LIRE : Tout doucement, la sœur d’un otage du Hamas garde le cap en attendant son retour

À LIRE : Pour marquer les esprits, la cousine d’un otage crée un film sur sa captivité en réalité virtuelle

Shlomi vivait avec son épouse près de la frontière libanaise, au moshav Elkosh. Il travaillait comme distributeur en gros mais avait récemment terminé avec succès des études pour devenir décorateur d’intérieur.

À LIRE : Shlomi Ziv, membre du service de sécurité de la rave

Almog Meïr Jan, 22 ans 

Originaire d’Or Yehuda, petite ville à l’est de Tel Aviv, Almog Meïr Jan, 22 ans, participait au festival quand des terroristes armés y ont fait irruption.

Le 7 octobre, à 7h45, la sonnerie du portable de sa mère, Orit Meïr, retentit. C’est son fils à l’appareil : « Maman, les roquettes tombent de partout. Je ne sais pas ce qui se passe. Maman, je t’aime », racontait Meïr un mois après.

Puis, dans une courte vidéo publiée par le groupe terroriste palestinien du Hamas, elle reconnaît « immédiatement » son fils. « Il était allongé sur le sol. Il était terrifié, terrifié. »

Almog Meïr Jan, 21 ans, enlevé lors du massacre du Festival Supernova le 7 octobre 2023, secouru le 8 juin 2024. (Crédit : Autorisation)

« Mon fils est allé à une fête et il a été kidnappé […] Notre vie est devenue un cauchemar », témoignait sa mère.

À  LIRE : Almog Meïr Jan, 21 ans, s’occupait de son grand-père avant la rave

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.