Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Nava Rozolyo s’en prend à Gantz qui n’a pas démissionné du gouvernement

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Nava Rozolyo, organisatrice des manifestations, s'exprime lors d'un rassemblement à Herzliya, le 8 juin 2024. (Autorisation/Capture d'écran)
Nava Rozolyo, organisatrice des manifestations, s'exprime lors d'un rassemblement à Herzliya, le 8 juin 2024. (Autorisation/Capture d'écran)

Une organisatrice du mouvement de protestation anti-gouvernemental, Nava Rozolyo, qui a pris la parole lors d’un rassemblement organisé à la mairie de Herzliya, a remercié le chef d’état-major Herzi Halevi et le responsable du Shin Bet Ronen Bar, en plus de la police israélienne et des forces de sécurité, pour l’opération de sauvetage qui a permis à quatre otages qui étaient détenus par le Hamas de recouvrer la liberté.

Elle a ensuite fait part de sa colère à l’égard du gouvernement actuel – en commençant par le membre du cabinet de guerre Benny Gantz, qui a annulé une conférence de presse qui était planifiée ce soir et qui devait être l’occasion, pour lui, d’annoncer son départ du gouvernement.

« Pour la millième fois, Benny Gantz ne fait pas ce qu’il a dit qu’il ferait », a déploré Rozolvo, avocate qui est l’une des activistes à la tête du mouvement de protestation anti-gouvernemental.

Elle a comparé Gantz au petit garçon hollandais du livre de Hans Brinker qui bouche une digue à l’aide de son doigt et qui sauve ainsi son pays.

« Il a rejoint ce gouvernement désastreux », a dit Rozolvo. « Nous ne sommes pas aux Pays-Bas et cela fait des mois que nous l’interpellons – il ne sauvera pas le village, il n’a rien pu empêcher au cours des huit derniers mois dans quelque domaine que ce soit ».

Rozolyo a affirmé que le président Joe Biden était le seul qui était en mesure de sauver Israël.

Elle a appelé les Israéliens à descendre dans les rues pour remettre le pays dans la bonne direction.

Le cas échéant, a-t-elle ajouté, « ce sera catastrophe sur catastrophe » et le gouvernement actuel « détruira le rêve sioniste et tout ce que nous avons accompli au cours des 76 dernières années ».

« Tout le monde doit se dresser, aller sur les ponts, sur les places des villes, sur les routes et dans la capitale, et nous hurlerons devant la Knesset, partez, partez, partez ! », a-t-elle poursuivi. « Nous allons nous assurer qu’il entendra ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.