Tsahal cible une usine d’armes à Gaza en représailles à un tir de roquette
Rechercher

Tsahal cible une usine d’armes à Gaza en représailles à un tir de roquette

Le Dôme de fer a intercepté le projectile après que les sirènes ont retenti à Sderot et aux alentours ; Israël frappe un site du Hamas et réduit la zone de pêche en représailles

Des roquettes tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 13 novembre 2019. (Crédit : Anas Baba/AFP)
Des roquettes tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 13 novembre 2019. (Crédit : Anas Baba/AFP)

Des avions israéliens ont frappé un site de production d’armes dans la bande de Gaza jeudi matin après le tir d’une roquette mené depuis l’enclave palestinienne contrôlée par le groupe terroriste islamiste du Hamas, selon l’armée israélienne.

Les sirènes d’alarmes ont retenti dans la ville de Sderot et dans les communautés de la région de Gaza peu après minuit. Les résidents de ces villes ont dû se précipiter vers les abris anti-bombes.

L’armée a indiqué qu’un seul projectile a été lancé depuis Gaza et qu’il a été intercepté par le Dôme de fer. Aucun blessé ni dégât n’a été signalé.

Quelques heures plus tard, un avion israélien a ciblé un site de production d’armes dans le nord de la bande de Gaza, a fait savoir l’armée, qui a souligné qu’elle tient le Hamas, qui gouverne l’enclave, comme responsable de toute la violence qui en émane.

En guise de représailles après ce tir d’une roquette, l’organe israélien chargé des opérations civiles dans les Territoires palestiniens (Cogat) a annoncé que la « zone de pêche de la bande de Gaza sera réduite à 10 milles nautiques jusqu’à nouvel ordre ».

La veille, un avion israélien avait touché un Palestinien armé qui s’approchait de la clôture frontalière entre la bande de Gaza et Israël, a fait savoir l’armée.

Un Palestinien armé, apparemment muni d’un fusil d’assaut, s’approche de la clôture frontalière au sud de Gaza, le 17 décembre 2019. (Crédit : capture d’écran armée israélienne)

L’armée a indiqué que le Palestinien a été repéré par des postes d’observation alors qu’il s’approchait de la clôture au sud de Gaza.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...