Tsahal: La marine a déjoué une contrebande d’armes vers le Hamas depuis le Sinaï
Rechercher

Tsahal: La marine a déjoué une contrebande d’armes vers le Hamas depuis le Sinaï

Des soldats ont intercepté un bateau, arrêté deux personnes qui transportaient des armes vers les bases navales d'un groupe terroriste à Gaza il y a trois mois, selon l'armée

Un lance-missile de la marine israélienne. (Abir Sultan/Flash90)
Un lance-missile de la marine israélienne. (Abir Sultan/Flash90)

Israël a déjoué une tentative de contrebande d’armes du Sinaï vers la bande de Gaza via la mer, a annoncé mardi l’armée.

L’armée a déclaré que la marine, aidée par l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, avait arrêté des armes destinées au groupe terroriste palestinien du Hamas alors qu’elles étaient transportées par bateau.

Aucune date n’a été précisée pour l’opération ni aucun détail sur les armes capturées.

L’armée a déclaré que les soldats de la marine avaient intercepté le bateau et arrêté deux agents à bord. Lors de leur interrogatoire, ils ont déclaré que les armes étaient destinées aux commandos navals du Hamas.

Les commandos navals du Hamas se sont fait remarquer pendant la guerre de 2014 avec le groupe terroriste, lorsque des membres de la force ont nagé jusqu’au rivage à l’extérieur du kibboutz Zikim sur la côte sud d’Israël.

Les hommes-grenouilles avaient apporté avec eux des armes automatiques, des grenades à fragmentation et des explosifs, ces derniers ayant été utilisés sans succès contre un char israélien. Les équipes de surveillance de l’armée israélienne ont remarqué leurs mouvements et, une quarantaine de minutes après leur arrivée, les agents du Hamas ont été tués dans une attaque combinée lancée depuis la mer, la terre et les airs.

Depuis, Israël a construit une barrière maritime de 200 mètres de long, ainsi que divers moyens technologiques, pour prévenir de futures attaques.

Israël a mis fin à de multiples tentatives de contrebande de matériel militaire et d’armes dans la bande de Gaza, tant par la mer que par des cargaisons entrant dans le territoire palestinien.

Israël maintient un blocus naval de la bande côtière gouvernée par le Hamas depuis que le groupe terroriste a violemment pris le contrôle du territoire de l’Autorité palestinienne en 2007. Israël affirme que cette mesure est nécessaire pour empêcher le Hamas d’acquérir des armes à l’étranger. L’aide humanitaire est transférée dans les enclaves palestiniennes par les points de passage terrestres israéliens.

Dans le cadre des restrictions, les bateaux de pêche et autres navires de mer sont restreints dans leurs déplacements à proximité de la côte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...