Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Tsahal quitte Jénine après un raid anti-terroriste de 40 heures qui a fait 12 morts – AP

L'opération visait les terroristes et les infrastructures du Hamas et du Jihad islamique indique l'armée ; les Palestiniens rapportent un chirurgien et quatre enfants parmi les morts

Un Palestinien âgé passe devant des débris au lendemain d'un raid des forces israéliennes à Jénine en Cisjordanie, le 23 mai 2024. (Crédit : Zain JAAFAR / AFP)
Un Palestinien âgé passe devant des débris au lendemain d'un raid des forces israéliennes à Jénine en Cisjordanie, le 23 mai 2024. (Crédit : Zain JAAFAR / AFP)

Les soldats israéliens se sont retirés de Jénine tôt jeudi après un raid qui a duré plus de 40 heures dans cette ville du nord de la Cisjordanie, selon l’armée et les autorités sanitaires palestiniennes locales.

Les troupes ont quitté la ville tôt jeudi, a rapporté un porte-parole de l’armée au Times of Israel, après avoir mené des raids dans le camp de réfugiés de la ville et avoir échangé des coups de feu avec des terroristes armés masqués dans un quartier voisin du centre-ville.

L’armée israélienne a déclaré mardi qu’elle avait lancé l’opération à la suite « de renseignements du Shin Bet signalant des activités de terroristes armés affiliés aux organisations terroristes du groupes palestiniens du Hamas et du Jihad islamique, ainsi que la présence de nombreuses infrastructures terroristes dans la région. »

Plus tard mardi, Tsahal a signalé que les troupes avaient détruit, pendant le raid, la maison d’Ahmed Barakat, un terroriste palestinien impliqué dans le meurtre du civil israélien Meir Tamari lors d’une fusillade près de l’implantation de Hermesh en mai 2023.

Photo non datée de Meir Tamari, tué lors d’une fusillade en Cisjordanie le 30 mai 2023. (Crédit : Autorisation)

Barakat a été tué dans une attaque de drone en mars.

Mercredi, Tsahal a déclaré que les troupes avaient « échangé des tirs avec des hommes armés et tué un certain nombre de terroristes, dont deux qui ont jeté des explosifs sur les troupes israéliennes. »

Et dans un communiqué jeudi, Tsahal a indiqué qu’au cours du raid, les troupes ont identifié un groupe d’hommes armés qui tiraient dans leur direction, et les ont poursuivis jusqu’à l’enceinte d’un hôpital où ils ont tenté de se réfugier.

Les terroristes armés ont abandonné leurs véhicules, à l’intérieur desquels les soldats ont trouvé six armes ainsi que des munitions, a précisé Tsahal, en joignant ce qu’il a déclaré être une vidéo des événements.

Les Palestiniens parlent de 12 morts et de 25 blessés

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a déclaré que les forces israéliennes avaient tué 12 personnes au cours du raid à Jénine, dont quatre enfants, et qu’elles avaient blessé 25 personnes pendant les combats.

Tsahal a indiqué qu’elle n’avait ouvert le feu que sur des terroristes armés et des Palestiniens qui lançaient des engins explosifs sur les troupes.

L’agence de presse officielle de l’AP, la WAFA, et l’organisation humanitaire Médecins sans frontières ont rapporté que le chirurgien Usaeed Jabareen, de l’hôpital gouvernemental Khalil Suleiman de Jénine, figurait parmi les personnes tuées mardi.

Un correspondant de l’AFP a indiqué avoir vu cinq corps à la morgue de l’hôpital, dont celui de Jabareen.

Un enseignant, Allam Jaradat, et un étudiant figurent également parmi les morts, a rapporté WAFA, citant le directeur de l’hôpital, Wissam Bakr.

Plusieurs des corps des personnes tuées ont été enveloppés dans des drapeaux et portés par des foules de Palestiniens dans les rues, sous une haie de tirs.

Le président de l’AP, Mahmoud Abbas, a condamné le raid israélien, tout comme le Hamas, l’organisation terroriste contre laquelle Israël mène une guerre à Gaza et qui a également une présence importante en Cisjordanie.

Le premier ministre de l’AP, Mohammad Mustafa, a mis en garde dans un communiqué mercredi contre les dangers de « l’escalade militaire israélienne et les attaques des résidents d’implantations en Cisjordanie ».

Des Palestiniennes en deuil et des terroristes armés assistent à des funérailles collectives de personnes tuées lors d’un raid des troupes israéliennes, à Jénine, en Cisjordanie, le 23 mai 2024. (Crédit : Zain JAAFAR / AFP)

Jénine est généralement reconnue comme étant un point focal d’activités terroristes, et Tsahal y mène régulièrement des opérations.

Le 17 mai, une rare frappe aérienne israélienne à Jénine a visé une salle de commandement appartenant à un réseau terroriste local et a tué un autre terroriste impliqué dans le meurtre de Meir Tamari, selon l’armée.

Depuis le 7 octobre, les troupes ont arrêté quelque 4 000 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 700 affiliés au Hamas. Selon le ministère de la Santé de l’AP, plus de 510 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués pendant cette période.

D’après les estimations de l’armée, la grande majorité des personnes tuées depuis le 7 octobre ont été abattues lors d’affrontements durant les raids d’arrestation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.