‘Tuez les Juifs’ écrit à l’aide de pommes de pin à Pittsburgh
Rechercher

‘Tuez les Juifs’ écrit à l’aide de pommes de pin à Pittsburgh

Cette phrase était accompagnée d'une croix gammée dans cet incident qui s'est produit à Mt. Lebanon. La femme qui a découvert le message a réarrangé les pommes de pin pour former le mot 'amour'

Des pommes de pin réparties de manière à écrire "Tuez les Juifs" et formant une crois gammée à Mt. Lebanon, en  Pennsylvanie (Capture d'écran : YouTube)
Des pommes de pin réparties de manière à écrire "Tuez les Juifs" et formant une crois gammée à Mt. Lebanon, en Pennsylvanie (Capture d'écran : YouTube)

Un message antisémite a été laissé dans une zone publique d’un faubourg de Pittsburgh pour la troisième fois ces derniers mois.

« Tuez les Juifs ! » a-t-il été écrit à l’aide de pommes de pin avec une croix gammée dans la matinée de mardi à Mt. Lebanon, en Pennsylvanie, a rapporté la Pittsburgh Post-Gazette.

La femme qui avait trouvé la menace dans un quartier résidentiel a réarrangé les pommes de pin pour écrire « amour », mais pas avant d’avoir pris une photo du message de haine et d’avoir appelé la police, a expliqué au journal le lieutenant de la police de Mt. Lebanon, Duane Fisher.

Au mois de décembre, des croix gammées avaient été dessinées sur le rebord de la fenêtre des toilettes pour filles d’un collège local et une injure raciale avait été peinte sur un mannequin d’entraînement de son terrain de sport.

Avant cela, une croix gammée avait été dessinée dans un pallier situé aux abiords du terrain de jeu d’une école élémentaire locale. Un élève du collège avait admis en être l’auteur.

Fisher avait expliqué au journal qu’il est probable que le dernier incident recensé ait été également le travail d’un étudiant « non conscient du poids des mots employés et du potentiel impact de ce qu’ils écrivent sur les gens ».

Un gardien de la circulation stationné aux abords de l’école utilise fréquemment les pommes de pin à l’angle de la rue pour laisser des messages aux enfants comme « Bonne journée », a ajouté Fisher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...