Turquie : des soldats arrêtés pour avoir maltraité de jeunes Syriens
Rechercher

Turquie : des soldats arrêtés pour avoir maltraité de jeunes Syriens

Dans une vidéo, on voit un groupe de soldats turcs insultant et assénant de violents coups de pied à 4 jeunes Syriens qui ont franchi la frontière

Illustration du drapeau de la Turquie (Crédit : domaine public)
Illustration du drapeau de la Turquie (Crédit : domaine public)

Trois soldats turcs ont été placés en détention après la diffusion d’une vidéo les montrant en train de rouer de coups de jeunes Syriens, a rapporté lundi l’agence de presse officielle Anadolu.

Sur la vidéo de cinq minutes, largement diffusée sur les réseaux sociaux et qui semble avoir été filmée à l’aide d’un téléphone portable, on voit un groupe de soldats turcs insultant, humiliant et assénant de violents coups de pied à quatre jeunes Syriens interceptés après avoir franchi la frontière entre les deux pays.

« Les personnels qui ont infligé un traitement inacceptable à un groupe de personnes arrêtées en tentant de franchir la frontière illégalement depuis la Syrie pour entrer en Turquie ont été placés en détention et font l’objet de procédures administratives et judiciaires », a annoncé plus tôt l’armée turque.

L’incident s’était produit vendredi, a précisé le texte.

Un tribunal de la province de Hatay (sud) a décidé que trois des soldats resteraient en détention mais a libéré le quatrième, selon Anadolu.

La vidéo a semble-t-il été filmée par un soldat dont l’ombre apparaît. L’un d’eux y demande aux Syriens : « Vous allez revenir en Turquie ? Sois calme ! Ne crie pas ».

On y voit un autre militaire frappant à multiples reprises un Syrien et le rouer de coups de pied alors qu’il est à terre.

Les Syriens gémissent de douleur. Le soldat demande alors à un autre homme. « Pourquoi tu as fait entrer ces réfugiés ? Tu es un trafiquant ? »

Les jeunes Syriens battus ont été expulsés vers la Syrie après avoir subi des examens médicaux, selon le communiqué de l’armée.

La Turquie, qui abrite quelque trois millions de réfugiés Syriens, a renforcé depuis plusieurs mois les mesures de sécurité à sa frontière avec la Syrie et seules les rares personnes munies de permis sont désormais autorisées à entrer sur le territoire turc.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...