Un accident de voiture fait 10 blessés, dont deux graves, dans le nord d’Israël
Rechercher

Un accident de voiture fait 10 blessés, dont deux graves, dans le nord d’Israël

Une fillette de trois ans et un homme d'une trentaine d'années ont été grièvement blessés dans la collision, après cinq autres accidents de voiture en une semaine

Le lieu d'un accident de voiture survenu aux abords de la ville de Zarzir le 31 août 2019. (Crédit : Magen David Adom)
Le lieu d'un accident de voiture survenu aux abords de la ville de Zarzir le 31 août 2019. (Crédit : Magen David Adom)

Dix personnes ont été blessées, dont deux grièvement, dans un accident de voiture majeur samedi dans le nord d’Israël lorsque deux voitures sont entrées en collision.

Les secours ont indiqué qu’une fillette de trois ans et un homme d’une trentaine d’années souffrent de blessures graves. Trois autres personnes ont été blessées modérément et cinq autres légèrement.

Trois d’entre elles ont été transportées à l’hôpital de Haïfa par hélicoptère.

L’accident s’est produit sur la Route 7626 aux abords de la ville bédouine de Zarzir dans la vallée de Jezréel. Les causes de la collision n’ont pas encore été déterminées.

Cinq Israéliens ont perdu la vie dans des accidents de voiture rien que la semaine dernière, faisant passer le nombre de morts sur la route en 2019 à 219. Au même moment l’année dernière, le chiffre était de 194, d’après les statistiques de la Sécurité routière.

Un accident de voiture mortel survenu à Ashkelon, le 29 août 2019. (Crédit : Police israélienne)

Jeudi, des milliers de personnes ont assisté aux funérailles de deux jeunes sœurs d’Ashkelon décédées dans un accident de voiture. La police pense que le chauffeur roulait trop vite et en état d’ébriété.

Tahel Maul, 16 ans, et sa sœur aînée Yarin, 19 ans, ont été enterrées au cimetière de la ville portuaire de Giv’at Zion, où le maire d’Ashkelon, Tomer Glam, a prononcé une oraison funèbre.

Les adolescentes sont décédées aux premières heures du matin, et leur plus jeune sœur se trouvait entre la vie et la mort après l’accident. Le chauffeur, modérément blessé, était le petit ami de Yarin. D’après les premiers éléments de l’enquête, la police soupçonne que les passagers du véhicule n’avaient pas attaché leur ceinture. La piste de conduite en état d’ivresse a aussi été étudiée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...