Rechercher

Un Arabe israélien retrouvé mort dans une voiture dans le nord d’Israël

La police a mis en place des barrages routiers à Arraba pour tenter d’appréhender l’auteur du crime dont le motif n’est pas clair

La police israélienne enquête sur la scène d'un crime, le 2 juin 2021. Illustration (Crédit: Police israélienne)
La police israélienne enquête sur la scène d'un crime, le 2 juin 2021. Illustration (Crédit: Police israélienne)

Un homme présentant des blessures par armes à feu a été retrouvé mort dans une voiture dans la ville arabe israélienne d’Arraba, dans le nord du pays, dimanche, a déclaré la police.

La police a ouvert une enquête sur cet incident et a déclaré dans un communiqué qu’il était trop tôt pour déterminer les raisons du meurtre.

Les ambulanciers ont trouvé la victime, âgée de 29 ans et résidente de la ville, sans signes vitaux et l’ont déclaré morte sur les lieux.

Il a été identifié dans la presse israélienne comme étant Bahar Asala.

La police a mis en place des points de contrôle dans la ville pour tenter d’appréhender l’auteur du meurtre.

Selon le Centre Aman, qui fait campagne contre la violence dans la communauté arabe, 26 personnes auraient été tuées dans cette communauté depuis le début de l’année. Jusqu’à présent, seulement cinq affaires ont été résolues.

Les Arabes israéliens accusent la police de n’avoir pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et d’ignorer globalement les violences, qui comprend des querelles familiales, des guerres de territoire mafieuses et des violences contre les femmes.

Le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre de la Sécurité intérieure Omer Barlev ont promis de sévir contre la violence, ainsi que contre les armes illégales.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...