Un avion d’El Al revient à Tel Aviv après qu’un pneu ait explosé au décollage
Rechercher

Un avion d’El Al revient à Tel Aviv après qu’un pneu ait explosé au décollage

Plusieurs passagers ont été traités après avoir été choqués lorsqu’un vol vers Kiev est revenu après que le personnel de l’aéroport ait découvert des restes de pneu sur la piste

Un vol d’El Al est revenu sans difficulté à Tel Aviv tard jeudi soir après que l’un de ses pneus ait explosé lors du décollage de l’aéroport Ben-Gurion pour un vol à destination de Kiev.

L’avion a dû faire un atterrissage d’urgence après que le personnel de l’aéroport ait découvert des restes du pneu sur la piste.

Tous les 182 passagers du Boeing 737 sont arrivés sains et saufs en Israël, avec quelques personnes choquées. Du personnel médical était sur place pour les soigner.

Le vol d’El Al, effectué par le transporteur low-cost UP, a quitté Tel Aviv pour Kiev jeudi vers 21h30, avec trois heures de retard.

Peu après le décollage, l’aéroport a averti l’équipage que des restes de pneu avaient été trouvés sur la piste d’où l’avion avait décollé, ce qui suggérait que le pneu avait explosé.

L’avion a tourné autour d’Israël pendant un certain temps pour consommer du carburant avant d’atterrir.

L’aéroport avait déclaré l’état d’urgence avec des équipes de secours et des pompiers prêts pour l’atterrissage.

Un passager a déclaré que les gens à bord du vol ont senti que quelque chose n’allait pas, environ une heure après le décollage, lorsque quelqu’un a remarqué que l’avion volait encore au-dessus d’Israël.

« Un des passagers a allumé son téléphone et a vu les sites d’information annonçant que l’avion avait un problème technique », a déclaré Islam Lubani à la Deuxième chaîne jeudi après avoir atterri en Israël.

Lubani a déclaré que l’équipage n’avait pas tout de suite informé les passagers sur les problèmes techniques avant de leur dire ce qui se passait.

Lubani a dit que l’atterrissage avait été tranquille et que les passagers avaient applaudi.

Un porte-parole de Magen David Adom a déclaré que la coordination entre les services de secours et les officiels de l’aéroport avait été sans incident puisque tout le monde était préparé à n’importe quel scénario.

Les passagers devaient décoller pour Kiev dans un autre avion dans la nuit de jeudi à vendredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...