Un blessé des attentats de Bruxelles prévoit de s’installer en Israël après sa guérison
Rechercher

Un blessé des attentats de Bruxelles prévoit de s’installer en Israël après sa guérison

Un juif belge qui a perdu sa jambe dans l’attaque de l’aéroport en attendant un vol pour Tel Aviv dit qu’il fera probablement ses valises et déménagera pour être plus proche de sa fille après sa sortie de l’hôpital

Walter Benjamin pendant son entretien avec la Deuxième chaîne israélienne depuis son lit d'hôpital à Bruxelles, le 28 mars 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne )
Walter Benjamin pendant son entretien avec la Deuxième chaîne israélienne depuis son lit d'hôpital à Bruxelles, le 28 mars 2016. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne )

Un juif belge dont la jambe a été amputée après un attentat suicide à l’aéroport principal de Bruxelles a déclaré qu’il voulait immigrer en Israël.

Walter Benjamin prévoit de faire son alyah une fois qu’il sera guéri des blessures subies pendant les attaques du 22 mars, a-t-il déclaré dimanche à la Deuxième chaîne israélienne. L’attaque faisait partie d’une série d’explosions dans la capitale belge qui a tué 35 personnes et en a blessé des centaines d’autres.

« Je ferai probablement mes valises, monterai dans un avion et commencerai à chercher un petit appartement en Israël », a-t-il dit, ajoutant qu’il voulait être près de sa fille, qui vit là-bas jusqu’à son enrôlement dans l’armée israélienne. « C’est la chose la plus importante dans ma vie pour moi. »

Benjamin a dit qu’il marchait dans l’aéroport pour enregistrer pour un vol vers Israël, où il prévoyait de passer Pourim avec sa fille, quand il a entendu un bruit qu’il a pris pour des pétards.

Vingt secondes plus tard, la seconde explosion de l’aéroport a emporté une partie de sa jambe. Il a été protégé d’une partie de la bombe parce qu’il avait une grande valise, a-t-il déclaré.

Personnes évacuées de l'aéroport de Bruxelles à Zaventem le 22 mars 2016 après deux explosions. (Crédit : AFP / Belga / DIRK WAEM / Belgique OUT)
Personnes évacuées de l’aéroport de Bruxelles à Zaventem le 22 mars 2016 après deux explosions.
(Crédit : AFP / Belga / DIRK WAEM / Belgique OUT)

Benjamin s’est rappelé avoir vu une personne morte à côté de lui après l’explosion et réalisé qu’il avait perdu une partie de sa jambe droite. Un soldat belge a aidé à stopper le saignement et à l’évacuer pour qu’il reçoive un traitement médical.

« Je pensais que j’allais mourir », a déclaré Benjamin.

Deux étudiants de la yeshiva [séminaire juif] d’Antwerp faisaient aussi partie des 300 personnes blessées dans les explosions, dont la troisième a eu lieu dans une station de métro de la ville une heure après. Les étudiants ont été légèrement à modérément blessés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...