Un cas grave de Covid-19 âgé de 29 ans sera traité avec le plasma d’une donneuse
Rechercher

Un cas grave de Covid-19 âgé de 29 ans sera traité avec le plasma d’une donneuse

Le plasma sanguin contenant des anticorps contre le coronavirus a été obtenu auprès d'une femme de Jérusalem qui a guéri de la maladie

Un personnel du Magen David Adom  aux abords de l' unité coronavirus de l'hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 10 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Un personnel du Magen David Adom aux abords de l' unité coronavirus de l'hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 10 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Les personnels soignants se démènent pour soigner un malade du Covid-19 âgé de 29 ans qui se trouvait dans un état grave dimanche matin. Le patient recevra une perfusion de plasma sanguin.

Les services du Magen David Adom (MDA) et le ministère de la Santé ont obtenu du plasma sanguin contenant des anticorps contre le coronavirus auprès d’une femme de Jérusalem qui a guéri de la maladie. Le plasma est un composant liquide du sang qui contient des anticorps qui combattent les maladies.

Vendredi après-midi, le MDA a emmené la femme en ambulance vers un centre de don du sang, où le plasma a été prélevé. C’est une équipe spéciale qui l’a récupéré, le transportant ensuite dans un laboratoire qui l’a examiné et l’a préparé pour la transfusion.

Le ministère de la Santé a autorisé le transfert du plasma au centre médical Assuta d’Ashdod, où est pris en charge le malade. Ce dernier devait recevoir le plasma dimanche dans la matinée.

Mardi, l’état de santé de cet homme de 29 ans s’était détérioré, il a dû être plongé dans un coma artificiel et placé sous respirateur. Il avait été admis à l’hôpital après avoir été malade pendant une semaine.

Le plasma est utilisé pour soigner les cas graves de Covid-19 sur une base expérimentale. Il s’est avéré efficace pour soigner d’autres maladies infectieuses comme la poliomyélite, la rougeole ou la grippe.

Des soignants du Magen David Adom avec un malade aux abords de la nouvelle unité coronavirus de l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 3 avril 2020 (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le MDA est à la recherche de davantage d’échantillons de plasma sanguin provenant de donneurs ayant guéri de la maladie depuis au moins 14 jours.

Jusqu’à présent, la plus jeune victime du coronavirus en Israël avait 37 ans. Elle s’est éteinte mardi au centre médical Rabin de Petah Tikva. Selon les autorités, ce trentenaire souffrait de multiples pathologies complexes et était hospitalisé depuis au moins une semaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...