Un chanteur israélien condamné à une peine de travaux d’intérêt général
Rechercher

Un chanteur israélien condamné à une peine de travaux d’intérêt général

Condamné pour fraude fiscale, Moshe Peretz doit payer une amende et faire 4 mois de bénévolat dans une maison de retraite

Moshe Peretz à la cour de première instance de Ramle, le 8 septembre 2016 (Crédit : Flash90)
Moshe Peretz à la cour de première instance de Ramle, le 8 septembre 2016 (Crédit : Flash90)

Le chanteur de pop mizrahi et star de la télé-réalité Moshe Peretz a été condamné à quatre mois de travaux d’intérêt général mardi après avoir été reconnu coupable d’évasion fiscale dans le cadre d’une négociation de plaidoyer.

Peretz a également été condamné à une peine de prison de huit mois avec sursis et à une amende de 60 000 shekels par le tribunal de première instance de Ramle mais a évité la peine d’emprisonnement de deux ans requise par l’administration fiscale.

En mars, Peretz a été reconnu coupable de fraude fiscale pour ne pas avoir payé des impôts sur 1 million de shekels de revenus et 140 000 shekels sur les ventes après avoir plaidé coupable dans le cadre d’un accord passé avec l’accusation.

Il doit faire du bénévolat dans une maison de retraite à Rishon Lezion.

« Je suis heureux que cette saga se soit terminée avec des travaux d’intérêt généraux », a déclaré Peretz après la décision. « Le juge a fait le bon choix et j’ai appris ma leçon. Je veux rentrer à la maison et continuer à faire de l’art ».

La ligne de défense du chanteur qu’il a maintenue tout au long du procès était qu’il suivait aveuglément ce que son agent, Amon Zindani, lui disait mais l’administration fiscale a soutenu que la fraude de Peretz était tout à fait intentionnelle.

« Je ne voyais que mon succès et je regrette toute cette période », a-t-il déclaré lors d’une audience plus tôt. « Aujourd’hui, je gère mes comptes correctement et je contribue à la communauté. J’ai appris ma leçon ».

Zindani, qui a également été reconnu coupable d’évasion fiscale, a été condamné à une peine de service communautaire lors d’une audience plus tôt.

Le chanteur Moshe Peretz (Crédit : Gideon Markowicz / Flash90)
Le chanteur Moshe Peretz (Crédit : Gideon Markowicz / Flash90)

Peretz présente « The X Factor Israël » et est devenu connu pour ses chansons pop du Moyen-Orient.

Peretz avait reconnu sa culpabilité dans le cadre de l’accord de plaidoyer mais a plus tard demandé à se rétracter afin qu’il puisse continuer à travailler à la télévision.

Kobi Peretz, un autre célèbre chanteur de pop mizrahi, a été condamné à deux ans de prison pour fraude fiscale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...