Un député arabe affirme que la souffrance des Bédouins inondés est ignorée
Rechercher

Un député arabe affirme que la souffrance des Bédouins inondés est ignorée

Taleb Abou Arar dénonce la situation des villages bédouins coupés du monde par les inondations dans le Néguev

Des inondations dans la ville bédouine de Um Namila, près de Rahat dans le Néguev, le lundi 22 février 2016 (Crédit : Aqil al Ziadneh / Al Bayan)
Des inondations dans la ville bédouine de Um Namila, près de Rahat dans le Néguev, le lundi 22 février 2016 (Crédit : Aqil al Ziadneh / Al Bayan)

Alors que des pluies diluviennes s’abattent sur Israël, causant des inondations dans le nord du Néguev, le député de la Liste arabe unie, Taleb Abou Arar, s’en est pris au gouvernement israélien et aux médias pour avoir ignoré la souffrance des Bédouins vivant dans des villes non-reconnues dans la région sinistrée.

Abu Arar a déclaré que des milliers d’élèves n’ont pas pu aller à l’école et que les accès à certains villages ont été bloqués par les inondations.

« Depuis ce matin, les médias parlent des dommages de la tempête mais le nombre total des villages coupés du monde a été complètement oublié », a-t-il dénoncé dans un communiqué publié par un porte-parole de la Liste Arabe unie.

La pluie devrait durer jusqu’à mardi dans la majorité du pays. Un temps ensoleillé devrait revenir mercredi, a annoncé la société israélienne de la météo.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...