Un député du Royaume-Uni : la pétition contre Netanyahu est « absurde »
Rechercher

Un député du Royaume-Uni : la pétition contre Netanyahu est « absurde »

La pétition ne mentionne pas le Hamas et annonce un chiffre de pertes de civils bien plus élevé que celui d'Israël, de l'ONU et même du groupe terroriste

Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 19 juillet. (Crédit : Emil Salman/POOL)
Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 19 juillet. (Crédit : Emil Salman/POOL)

Une pétition sur le site web du Parlement britannique exhortant le Royaume-Uni à arrêter Netanyahu pour « crimes de guerre » a recueilli plus de 84 000 signatures, mais a été rejetée par un important député conservateur comme « complètement absurde ».

« Je me réjouis de la réaction sans équivoque du gouvernement, qui réitère son soutien au droit d’Israël à l’auto-défense et sa condamnation des tactiques terroristes du Hamas », a déclaré l’ancien ministre Eric Pickles au Telegraph.

« La pétition aura pas d’impact sur la relation Israël-Royaume-Uni, qui est plus forte que jamais et la prochaine visite du Premier ministre prochaine la renforcera encore », a-t-il ajouté.

La pétition demande que Netanyahu soit « arrêté pour crimes de guerre à son arrivée au Royaume-Uni pour le massacre de plus de 2 000 civils en 2014, » en référence à la guerre de 51 jours entre Israël et le Hamas en été dernier.

La loi britannique actuelle ne permet pas au gouvernement de procéder à l’arrestation. L’organisateur de la pétition, l’activiste anti-israélien Damian Moran, déclare que son intention est différente.

« Honnêtement, je ne m’attends pas à son arrestation en vertu des lois de compétence universelle…. C’est un message clair pour lui qu’une quantité massive de gens ne veulent pas de lui ici « , a-t-il déclaré à Al Jazeera.

La pétition ne mentionne pas le Hamas et annonce un chiffre de pertes de civils bien plus élevé que celui d’Israël, de l’ONU et même du Hamas.

Si elle est apparemment populaire au Royaume-Uni, elle équivaut à un « coup de publicité », déclare l’ambassade d’Israël à Londres. Un porte-parole de l’ambassade note que malgré l’activisme véhément contre Israël, le commerce et autres formes de coopération entre Israël et le Royaume-Uni augmentent considérablement. « Le commerce mutuel a doublé au cours des dernières années, tandis que la coopération universitaire, scientifique et culturelle ne cesse de croître. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...