Un drone espion israélien s’écrase à Gaza, visiblement victime de tirs
Rechercher

Un drone espion israélien s’écrase à Gaza, visiblement victime de tirs

L'armée israélienne refuse de dire si le drone de reconnaissance Skylark a été pris pour cible ou été victime d'une défaillance technique

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un nouveau modèle plus grand du drone Skylark de l'armée israélienne (Forces de défense israéliennes)
Un nouveau modèle plus grand du drone Skylark de l'armée israélienne (Forces de défense israéliennes)

Un drone de reconnaissance militaire s’est écrasé dans le centre de la bande de Gaza mardi matin après avoir été, semble-t-il, abattu par une organisation terroriste de l’enclave.

L’armée israélienne a confirmé que le petit engin automatique, du nom de Skylark, s’était effondré dans la bande, mais a refusé d’en commenter la cause.

D’après des médias palestiniens, le drone aurait été visé par les tirs d’un groupe terroriste.

L’armée a assuré, comme elle l’a fait après des incidents similaires, qu’il n’y avait pas de risque de fuite d’informations sensibles, car le drone transmet les images qu’il filme sans les enregistrer.

Les drones Skylark — de petits engins volants lancés et opérés par deux soldats — s’écrasent assez fréquemment, en raison de leur taille et de leur conception épurée.

En octobre, un drone du même modèle était tombé à l’extérieur de la bande de Gaza du fait d’une défaillance technique.

Le « Cavalier du ciel », de son nom en hébreu, est un drone de surveillance tactique mis au point par l’entreprise israélienne Elbit Systems et est opéré par les forces d’artillerie. Il filme des images qu’il transmet aux troupes au sol.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...