Un employé d’usine du nord poignardé à mort, un collègue est suspecté
Rechercher

Un employé d’usine du nord poignardé à mort, un collègue est suspecté

Dans un autre incident, une femme de 83 ans a été tuée dans sa maison à Umm al-Fahm, alors que le nombre d'homicides suspectés se situe à trois pour la seule journée de dimanche

Bashar Hakrush, un employé de l'usine de Kiryat Shmona, qui aurait été poignardé à mort par un collègue le 28 juillet 2019. (Crédit)
Bashar Hakrush, un employé de l'usine de Kiryat Shmona, qui aurait été poignardé à mort par un collègue le 28 juillet 2019. (Crédit)

Un employé d’une usine agro-alimentaire du nord d’Israël a été poignardé à mort dimanche, et une femme de 83 ans a été tuée dans sa maison à Umm al-Fahm, dans un incident séparé, portant à trois le nombre d’homicides suspectés à travers le pays pour la seule journée de dimanche

L’employé de 20 ans dans une usine de poulet de Kiryat Shmona aurait été poignardé par un collègue, après une dispute entre les deux hommes, ont déclaré les autorités. La victime serait Bashar Hakrush de Kafr Kanna.

Les urgentistes du service d’ambulance Magen David Adom ont trouvé Hakrush dans un état grave dans la rue Yarden de la ville et ont tenté de la réanimer, mais ils ont dû prononcer son décès sur place, ont déclaré les médecins.

Le suspect, qui est connu de la police, a été arrêté après une courte chasse à l’homme, a déclaré la police. Il est aussi résident d’un village de la région de Galilée.

Dans un incident séparé dans la ville arabe d’Umm al-Fahm, une femme âgée a été poignardée à mort chez elle. Son fils de 47 ans a été arrêté comme le suspect après avoir tenté de quitter la ville.

Les médias ont annoncé que la victime était Zeinab Mahamid. Le fils, qui est connu des services de police, a été emmené pour être interrogé.

Des proches de Mahamid, qui avaient appelé la police, ont pris à parti des officiers de police sur place et leur ont demandé « pourquoi le meurtrier n’était-il pas en prison ? », selon des médias israéliens. Les proches auraient brisé la vitre d’un véhicule de police.

Les deux meurtres se sont produits après qu’un homme a été abattu plus tôt dimanche dans le centre d’Israël. La police a parlé d’une dispute qui aurait mal tourné au sujet d’une place de parking dans le centre commercial Azrieli dans la ville centrale de Ramle. Les urgentistes de Magen David Adom ont traité l’homme gravement blessé, et l’ont conduit au centre médical Assaf Harofeh. Les médecins ont ensuite prononcé son décès.

Dimanche soir, on a appris qu’il s’agissait d’Ofir Hasdai, âgé de 41 ans. Il a été tué devant sa femme, sa fille de 6 ans et leur bébé, a annoncé la Douzième chaîne. Il a été touché à bout portant par deux balles en plein torse.

La police a dit qu’elle avait arrêté un suspect de la fusillade, un résident âgé de 74 ans de la ville voisine de Lod.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...