Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Un étudiant en médecine israélien, bénévole au Népal, tué par un éléphant

Le ministère des Affaires étrangères fait le nécessaire, avec la famille, pour rapatrier le corps de Samuel Boikaner, qui était bénévole dans un hôpital népalais

Samuel Boikaner, médecin israélien bénévole au Népal, tué par un éléphant, le 24 février 2023 (Autorisation)
Samuel Boikaner, médecin israélien bénévole au Népal, tué par un éléphant, le 24 février 2023 (Autorisation)

Un étudiant en médecine israélien qui faisait du bénévolat au Népal a été tué par un éléphant sauvage dans un parc naturel vendredi, ont annoncé des responsables et la police locale.

L’inspecteur Subas Bhatta, officier de police népalais, a révélé l’identité de la victime, Samuel Boikaner, précisant que son permis de conduire avait été retrouvé sur lui.

Bhatta a fait savoir aux médias que le corps de Boikaner avait été retrouvé à 600 mètres environ du siège du parc national de Chitwan : il se serait manifestement rendu dans le parc sans autorisation.

Âgé de 30 ans, Boikaner était étudiant en médecine, interne à l’hôpital Soroka de Beer Sheva. Il faisait partie d’une délégation de bénévoles israéliens dans un hôpital népalais.

Les autorités de l’École de médecine internationale de l’Université Ben Gurion du Neguev, où Boikaner a étudié, ont adressé un message aux étudiants pour les informer de la mort de leur collègue dans « un tragique accident ».

Ce message dit de Boikaner qu’il était un « étudiant très apprécié et en tout point exceptionnel ».

La mère de Boikaner, Tatiana, également médecin à l’hôpital Laniado de Netanya, a déclaré au site d’information Walla que son fils allait obtenir son diplôme dans quelques mois.

« Il avait choisi la médecine parce que c’était pour lui une mission : il voulait vraiment être médecin. Ces derniers temps, au Népal, à l’issue de son bénévolat, il s’était rendu dans cette réserve naturelle, où l’irréparable s’est produit », a-t-elle expliqué.

Boikaner avait passé une partie de sa jeunesse à San Francisco, aux États-Unis, où il avait obtenu un diplôme de premier cycle, tout en dirigeant la section locale de Hilel, car il était un ardent défenseur d’Israël, a-t-elle ajouté.

Le ministère des Affaires étrangères a fait savoir que des représentants de l’ambassade à Katmandou étaient en contact avec la famille Boikaner afin d’organiser le rapatriement du corps en Israël.

Un bébé éléphant âgé d’une semaine, dans le parc national de Chitwan, à 170 kilomètres au sud-ouest de Katmandou, au Népal, le jeudi 10 mars 2022. Le parc national de Chitwan, zone protégée du centre-sud du Népal, abrite de nombreuses espèces d’oiseaux et de mammifères rares. (Crédit : AP Photo/Niranjan Shrestha)

La police a dit mener l’enquête sur les circonstances de l’accident.

Selon des sources népalaises, il s’agirait du huitième accident de cette nature dans le parc depuis les six derniers mois, et le deuxième causé par un éléphant.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.